Antarctique: un iceberg gros comme le Jura sur le point de se détacher

Conséquence directe du réchauffement climatique, le continent antarctique se fissure.

Une étendue de glace gigantesque appelée Larsen C par les scientifiques est sur le point de se séparer en deux morceaux. Cela pourrait accélérer l’élévation du niveau des mers et océans.

Un monstre de glace s’apprête à se détacher de Larsen C : 5 000 kilomètres carrés soit l’équivalent du département français du Jura. C’est un des plus gros icebergs jamais vu.

La barrière de glace Larsen C située en plein Antarctique se fissure lentement depuis plusieurs années. Mais le processus s’est brutalement accéléré le mois dernier selon les scientifiques qui l’étudient. Une fracture de 80 kilomètres s’est formée et cela pourrait avoir des conséquences directes sur la montée des eaux.

La banquise recule. Ce qui provoque une accélération de la fonte des glaciers entraînant irrémédiablement une élévation du niveau de l’eau sur la planète entière.

Pas de quoi être optimiste. D’autant que deux études, alarmantes sur l’état des glaciers en Antarctique, sont sorties en décembre dernier. Selon les chercheurs, plus aucun obstacle ne pourra désormais empêcher les glaciers de se disloquer et de fondre dans la mer.

Des pays, comme l’archipel des Kiribati, sont particulièrement menacés par cette montée des eaux. Dans cette zone, le niveau de l’océan Pacifique s’est élevé de 15 centimètres en un demi-siècle.

26 pensées sur “Antarctique: un iceberg gros comme le Jura sur le point de se détacher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.