Mel Dagson, (étudiant, 19 ans) : « La jeunesse Ivoirienne doit suivre l’exemple de RFK »

A 19 ans (né  9 ans après la mort de Roger Fulgence Kassy ( RFK), ex-animateur de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne ( RTI)) , le jeune Dagaret Dassaud Mel Guy-Charles dit « Mel Dagson », étudiant en production audiovisuelle explique son amour ardent pour l’illustre disparu. Qui sera célébré par ses fans du 19 au 21 janvier 2018 à Toumodi et à Kokumbo grâce à la famille RFK et à l’Ong Showbiz Academy et social.

 Comment avez-vous fait la connaissance de RFK ?

J’ai connu Roger Fulgence grâce à un documentaire diffusé sur la RTI à l’occasion de la commémoration de son décès en 2009. J’ai été fasciné par l’homme et j’ai immédiatement décidé de m’investir à fin d’immortaliser le génie qu’il était.

Que comptez-vous faire pour l’immortaliser ?

Il faut d’abord maintenir son esprit. Quand je dis cela, je veux dire continué dans sa vision, son professionnalisme mais surtout montrer aussi à la jeune génération ce qu’était RFK. Afin qu’il soit aussi pour eux un repère mais aussi une source d’inspiration.

Quels souvenirs gardez-vous de cet animateur ?

Pour moi, Ful était un avant-gardiste, un homme qui était vraiment en avance sur son temps. Il a su captiver les Ivoiriens par sa créativité, son charme, son look qui faisaient toujours la différence. C’était aussi un homme au grand cœur, qui aimait les autres, pointu souvent dans ses propos mais toujours attachant.

Malgré votre jeune âge, avez-vous connu cette icône des années 80 ?

Bien sûr. Tremplin qui est devenu Podium par la suite, Première chance, Jamboree, RFK show, les dimanches du studio 302, Nandjelet etc.

Laquelle de ces émissions a retenu votre attention ?

Podium

Pourquoi ?

J’apprécie vraiment l’idée de voir des jeunes jouer dans un orchestre. C’est super ! Et Podium à révéler de nombreuses stars. Pour moi, Podium c’est le meilleur fruit de Ful.

Pouvez-vous nous citer des artistes révélés par Podium ?

Il y a eu Meiway, John Yalley, Yo Claude avait joué aussi à Podium.

Pensez-vous que la jeunesse d’aujourd’hui est-elle en phase avec Ful ?

Je dirai non.

Que devrait faire la jeunesse pour ressembler à cette valeur très tôt partie?

Je pense qu’elle devrait se cultiver, s’inspirer réellement des choses utiles pour développer la créativité.

Dites-nous les vertus de RFK qui doivent faire école au sein de la jeunesse ?

Fulgence était un créateur, il s’informait mais il avait envie de montrer aux gens ce qu’il n’avait jamais vu auparavant. Il savait maintenir le regard du public sur ses productions. C’était un innovateur. La jeunesse Ivoirienne doit suivre son exemple.

Réalisé par Aimé Dinguy’s N

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.