Comment peut-on confier la gestion d’un parti politique à des bourgeois?

Voilà, les conséquences!

Assumons. Regarder, un parti vital et nourricier, mourir d’une contrainte et d’une contribution, que retiendra l’histoire?

J’ai peur pour les quelques supposés irréductibles qu’on va accuser de vouloir faire de faux complots, de faux coups d’état pour les mettre en prison.

A y voir, ce sont les réductibles qui ont gagné leur victoire. Et pourtant, en face, il n’y avait personne à craindre pour dépenser le peu d’argent dans la caisse du contribuable.

Bédié a encore obtenu sa glorieuse victoire pour qu’on fasse encore de lui, le stratège fin.

Et l’avenir du pdci, on en fait quoi? Bravo le champion en haute stratégie politique sur les ruines des larmes.

Bédié est un érudit politique. Bravo à lui! Celui qui ne va jamais au charbon et qui mange les bons morceaux.

Je ne serai pas surpris si l’autre prenait des mandats éternels car en face, il n’y a personne.

Pdci rda, habillé en guerrier alors il craint la forêt. Merci M. Bédié, vous aurez tout conquis et tout obtenu.

Ne m’en voulez pas, je vais m’aligner. Je ne vais pas faire saigner mes doigts pour laisser mourir mon militantisme.

Joël Ettien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.