Côte d’Ivoire/Paquinou à Yamoussoukro : « PDCI RDA, la messe est dite »

Le mois de mars, a été un mois de démonstration de force politique en Côte d’Ivoire dans le camp du PDCI RDA de M. Henri Konan Bédié.

En milieu de ce mois, un hommage, lui avait été rendu avec à la clé, une enveloppe de plus de 134 millions de frs CFA pour l’organisation de cette démonstration de force. Même, si le comité d’organisation, a refusé la côte du vice-président, Daniel Kablan Duncan, le camp des Jean-Louis Billion s’est dit, majoritaire, en rassemblant plus de 40 000 personnes, dont des nouveaux invités, le FPI du camp de Sangaré. Alors, contre toute attente, la traditionnelle fête des Baoulé, dénommée : « Paquinou », Ahoussou Jeannot, ministre d’état auprès du président de la république, s’en est servi pour sonner la fin de la récréation.

Les troupeaux vont rentrer en rang forcé et la messe est dite. Pour rappel, la fête pascale, est une occasion des retrouvailles pour les planteurs Baoulé, dont la plupart, quittent leur village pour aller s’adonner à leurs différentes cultures, loin de leur terre natale. Dans l’année, ils choisissent la période de Pâque, pour revenir chez eux, présenter leurs butins aux esprits, régler, les petits différends, procéder à des mariages, bref, c’est un grand festif au cours duquel, les vivants communiquent avec les esprits et les mânes des ancêtres pour l’abondance de leurs récoltes à venir. Tous les baoulé d’où ils se trouvent, se doivent d’être au bercail. Donc, allez comprendre, la joie des retrouvailles et les différents sacrifices et rituels pour agrémenter les villes et villages. Cette année, à la suite des événements malheureux survenus à Guiglo à l’ouest de la Côte d’Ivoire où, les baoulé ont acheté des terres pour leurs plantations et ont payé le lourd tribut de ces atrocités, le fils de Didiévi, Jeannot Ahoussou, en a tiré, les grandes leçons. Pour ce faire, les voisins des baloué, les Agni, ont été conviés à cette fête. Un séminaire avait été organisé pour réfléchir sur l’exode des baoulé dans les zones forestières pour voir, s’il serait possible, de les ramener proche de chez eux, mais le hic, c’est qu’ils sont très nombreux et leur espace natal, ne leur suffit pas de procéder à ce retour massif.

Mais, dans le fond du projet, il faut voir le côté magistral politique de la fête. Si les Billon, ont pu rassembler plus de 40 000 militants pour rendre un grand hommage au président du PDCI RDA, le camp des Jeannot aussi, veut montrer de quoi, il est capable en matière de mobilisation. La place Jean Paul II de Yamoussoukro, est devenue, un champ de démonstration. Pour faire fort, l’initiateur du projet, le ministre, le député, le fraîchement élu sénateur, le sieur Ahoussou, a misé gros, on annonce plus d’1 milliard, pour l’organisation. Des représentants de la diaspora baoulé, ont été conviés en plus des têtes couronnées agni. La place du pugilat de Jean-Paul II, a refusé du monde et les 40 000 d’hommage à Bédié, deviennent minime au regard de plus de 150 000 personnes réunies. Ceux qui n’étaient pas présents pas à l’hommage à Bédié, sont venus en nombre massif pour la « paquinou » de Jeannot Ahoussou. Qui dit mieux ?

Du coup, M. Ahoussou, se positionne comme l’héritier direct du trône du PDCI RDA. Il se murmure qu’il serait le futur président du sénat. Comme le cumul, ne l’effraie pas, alors, il va récupérer l’appareil du PDCI RDA pour les futurs enjeux majeurs à venir. Si M. Ouattara, ne veut plus aller à un 3ème mandat (mettons cela au conditionnel), logiquement, celui qui est pressenti à lui succéder, c’est M. Daniel Kablan Duncan et il est le « pote » de Jeannot. Mathématiquement, il n’y aura pas photo pour l’émergence de Ahoussou Jeannot. Alors, la question qui reste à poser aux deux camps : « Bédié laissera-t-il de son vivant, son parti se diviser ? » Alors, du coup, avec ce qui vient de se passer à Yamoussoukro, sonne le glas de toutes les turpitudes pour inviter les irréductibles à regagner le rang faute de quoi, la sentence sera irrévocable. Si ce challenge est réussi, le PDCI RDA se verra intégrer le RHDP.

PDCI RDA et RDR, peuvent-ils s’asseoir côte à côte pour regarder dans la même direction ? Chacun pense connaître les secrets de l’autre et la méfiance, peut s’installer. D’après, un observateur de la vie politique ivoirienne, le RHDP, est un vrai panier à crabes.

Jeannot de dire la messe et seuls ceux qui ne veulent rien comprendre, qui ne comprendront pas, le PDCI RDA, convoité depuis des lustres, vient de céder à la drague du RDR et c’est Ouattara qui a gagné face à Bédié, qui ne veut point perdre ses privilèges et ceux de ses proches et la Côte d’Ivoire, est partie pour longtemps pour se remettre en ordre de pensée plurielle et pour une réflexion commune. Il appartient au futur maestro de savoir regarder avec objectivité à l’horizon et se faire entourer par des vrais professionnels dans tous les domaines pour réussir son pari. L’essentiel, n’est pas de montrer qu’on est rassembleur, mais de réussir le pari et c’est là, que le choix des Hommes va s’opérer.

                                                                                                     Joël ETTIEN

                                            Directeur de publication : www.businessactuality.com

6 pensées sur “Côte d’Ivoire/Paquinou à Yamoussoukro : « PDCI RDA, la messe est dite »

  • 1 avril 2018 à 20 h 01 min
    Permalink

    A vous lire, on a l’impression que le pdci va se fondre dans le rhdp, mais est ce que les autres le voudront?

    Répondre
  • 2 avril 2018 à 1 h 32 min
    Permalink

    Tumor occupied whole of right breast. safe generic viagra viagra buy viagra ingredients [url=http://loviagraosn.com/]buy viagra[/url] Ask your doctor what type of shoe is right for you. OK’

    Répondre
  • 2 avril 2018 à 11 h 07 min
    Permalink

    Je ne suis point d’avis qu’on fasse une comparaison des 2 événements. Pour paquinou d’Ahoussou n’avait pas de connotation politique et n’importe quel événement en ces temps bde la pâques suscite l’attention des baoulé et d’autres curiosités.
    Billon a reuni des militants / Ahoussou un festival pour amuser tous bort .

    Répondre
  • 3 avril 2018 à 10 h 32 min
    Permalink

    Locations Clinical Neurosciences Center 801 585-6065 Huntsman Cancer Hospital 801 585-0262 Specialties: Brain Tumors, Degenerative Spine Surgery, Endoscopic Surgery, Metastatic Disease, Minimally Invasive Spine Surgery, Neuro Spine Surgery, Neuro-Oncology, Neurosurgery, Radiosurgery, Spinal Cord Tumors, Spinal Deformity Surgery, Spine Arthroplasty, Spine Trauma, Trauma – Neuro Critical Care Dennis C. buy generic viagra online buy viagra online canada viagra dose [url=http://viagra-onlinenas.com/]online viagra prescription[/url] Clinical Services Behavioral Health Services Cardiology Heart and Vascular Center Emergency Services Oncology Orthopedic and Spine Center Rehabilitation Robotic Surgery Stereotactic Radiosurgery Surgical Weight Loss Trauma Women’s and Children’s Services Women’s Health Center Find a Doctor Physician Finder About Us About Palomar Health Executive Management Team Board of Directors Compliance Contact Palomar Health Patient and Visitor Info Bill Pay Classes and Events Medical Records Request Patient Financial Services Patient Privacy Rights Patient and Visitor Information Online Pre-Registration Locations Palomar Health Downtown Campus Palomar Medical Center Pomerado Hospital Villa Pomerado Palomar Health at San Marcos Palomar Health expresscares Medical Partners Arch Health Partners Kaiser Permanente Rady Children’s at Palomar Health Palomar Health Downtown Campus 555 E. OK’

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.