La gloire

La gloire

Glorieux de ma gloire

Embryon pour remplir la défense,

Le prix énorme de la vie aux mêmes

La croissance au deuxième trimestre

Il était écrit avec un rayon de soleil que ma vie sera glorieuse inachevée

Débute un parcours central du glorieux

La rose des pétales entrouvre le chemin du réel

Je cours me fondre dans la centrale

J’entends les oiseaux ronfler, assis sur la crête du saumon

Solitaire, cherchant la somme de la gloire

Le sifflet m’attire des regards

Yohou si tu crois que c’est mur, c’est le simple prix.

La gloire sans gloire dans la confusion

Règne le flot immatriculé : « gloire »

Une gloire sans transpiration ni fleur, est une location

Je n’ai pas vécu pour que vous vivez dans ma gloire inachevée

Des gens superbes, j’en ai vue, mais la poésie a été mon meilleur allié

Ne regardez pas mon apparence, suivez mon regard

C’est dans le viseur que j’ai retrouvé ma respiration amoureuse

Mes gouttes glorieuses qui chancellent une gloire

Je souris,

Je chante

Je danse

Tout ça pour une gloire.

                                                                                      Joël ETTIEN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.