Mondial-2018 : la Colombie et le Japon en huitièmes, le Sénégal éliminé

Deuxième du groupe H avant la 3e journée, le Sénégal est le grand perdant du jour. Battus par la Colombie, les Lions abandonnent leur place aux Cafeteros pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018. Le Japon est également qualifié.

La glorieuse épopée de 2002 n’aura finalement pas connu d’écho. Seize ans après avoir fait vibrer le Sénégal sur le terrain, Aliou Cissé est passé tout près de récidiver, cette fois en qualité de sélectionneur des Lions. Il s’en est fallu d’un fil. Battu par la Colombie malgré une très nette domination (0-1), les Sénégalais héritent finalement de la troisième place du groupe H de la Coupe du monde 2018, devancés par leur adversaire du jour et par le Japon, qui arrache sa qualification au bénéfice d’un meilleur classement du fair play, et ce malgré sa défaite face à la Pologne (0-1).

Voir l'image sur Twitter
C’est donc aux nombres de cartons jaunes reçus que les Sénégalais auront laissé filer leur qualification. Une frustration énorme pour cette équipe, qui constituait le dernier espoir d’un continent africain qui n’aura donc plus aucun représentant au stade des huitièmes. Un camouflet historique, puisque ce n’était plus arrivé depuis 1982 et la formule rapidement abandonnée des poules de trois qui remplaçaient à l’époque les matches à élimination directe. Une autre époque.

Le Japon sauve l’honneur de l’Asie

Muets face à cette Colombie réaliste et victorieuse grâce à un but de la tête de Mina sur corner (0-1, 75e), les Sénégalais ont longtemps buté sur la défense adverse. Mais c’est probablement lors du match précédent contre le Japon que les coéquipiers de Sadio Mané ont laissé filer leur billet pour le top 16 mondial, en étant rejoint au score à deux reprises.

Des Japonais qui, malgré leur défaite face à la Pologne (0-1), se hissent donc au tour suivant. Tétanisés en fin de match face à des Polonais qui jouaient pourtant pour l’honneur, les Samouraï Bleus pourront se satisfaire d’être sorti d’un groupe compliqué. Ils seront en tout cas les uniques représentants de l’Asie lors des huitièmes, une bouffée d’air frais face à l’hégémonie footballistique européo-américaine.

france 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.