Mondial 2018: Après l’Argentine, c’est autour du Portugal de sortir de la compétition

Le Portugal de Christiano Ronaldo n’a pas pu accéder aux quarts de final de ce Russie 2018, car battu par l’Uruguay d’Edison Cavani.

Après leur brillante prestation lors des phases de poules, et l’accumulation de buts de leur joueur vedette Ronaldo, les portugais espéraient une qualification cet après-midi face à la Celestia solide devant les buts du portier Muslera. Le verrou posé sur Ronaldo a porté ses fruits, car il n’a eu aucune occasion franche de buts tout le long de cette rencontre. Une muraille dirigée par Diego Godin, a bâillonné le quintuple ballon d’or, privant ainsi le numéro 1 de la seleçao portugaise de porter son équipe comme lors de l’opposition à l’Espagne.

Très tôt dans la partie, les portugais se font assommer par un but du sociétaire du PSG, Edison Cavani, sur un service de Luis Suarez (7e min). Le Portugal domine la partie sans trouver le cadre. Au retour de la mi-temps, les intentions des portugais sont bien claires: remonter au score et passer en tête. 10 minutes après le début de la seconde période, Pépé, l’ex-défenseur du Real Madrid, inscrit le but de l’égalisation. La tension monte, et la seleçao portugaise est prête à en découdre avec la Celestia. Loin d’être assommés par cette remontée au score, les uruguayens portent le score à 2 buts sur un magnifique doublé de Cavani.

Un CAVANI héroïque!

Auteur d’un doublé cet après-midi face aux hommes de TITE, le sélectionneur portugais, Edison Cavani a fait une brillante prestation avant de sortir sur blessure.

Parfois critiqué en sélection de ne pas répondre présent lors des grands matchs, il a porté à lui-seul la qualification de la Celestia. Comme en 2010, l’Uruguay retrouve les quarts de final d’une coupe du monde.

 

Armand-Nicaise ABO 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.