Poème: Bonne fête maman

Maman, mon parcours et ses conséquences

A vrai dire, je ne connais plus l’âge de ma mère, le temps ayant fait son temps

Le temps commence à faire ses effets sur mon choix

Mon parcours de vie est jonché de mystères que même Yohou, ne peut signifier

La distance et la longévité de mon choix, laissent apparaître des rides de fatigue

Beaucoup sont tombés sur mon chemin de vie derrière moi

Mon père Brou Koffi, m’a mis à l’abri et Yohou me couve

La nostalgie fait ses effets et ma maman, souffre de mon éloignement

Elle me cherche et frappe à toutes les portes me croyant à l’intérieur de ces maisons

Non, maman, je ne suis plus là, mais loin de toi

Maman veut me voir et moi je veux la revoir

Les risques d’un choix de vie, piétinent le chemin de ma croix

On ne se parlait pas au téléphone, on se voyait et j’entendais, mon petit nom

Etchien kou Dogo, Etchien Kou Dogo et je frétillais comme un caillou lancé en l’air

Maman, je n’entends plus ça et ne crois pas que je t’ai oubliée

Les risques sur mon chemin, je commence à les interpréter

Beaucoup de ceux qui venaient humer l’odeur de ta sueur, sont en fin de service

C’est maintenant que je commence la semence de ma vie

La terre promise est enfin à ma portée et mon jardin va fleurir

Il faut que le temps nous raccorde sur notre guitare

Tous les jours, sont ta fête, maman

Dans le silence de mes prières, je veux changer ta coiffe

Loin de toi, j’arrive te combler en roue libre, mais pas maintenant

J’ai compris les raisons, mais Yohou n’y est pour rien, maman

Tu m’as lancé comme une pierre et je suis tombé chez les blancs

Maman, ne soit pas aride

Maman, tout ce temps pour forger mon temps

Ma gloire c’est toi et ma vie c’est toi

Ton nom et ton visage se sont incrustés sur moi et je te ressemble

Attends, Yohou m’emmène comme un enfant désobéissant

Même s’il nous reste deux jours, je t’offrirai toujours ta fête maman.

Tous les mercredis sont des rappels et font ta fête, le jour de ma naissance.

                                                        Brou Ettien

                              L’enfant qui est loin de sa mère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.