CAN 2019: Bénin, Quelle sélection pour affronter les Éperviers du Togo?

Dans cette perspective, la liste de Michel Dissuyer est attendue avec impatience. Qui pour affronter les Éperviers du Togo ? C’est la question que se pose tout un public qui a vu son équipe nationale joué une rencontre bientôt un an.

Michel Dussuyer aura la lourde mission de reconstituer une sélection en déconfiture. Si Dussuyer peut compter sur les cadres tels que Stéphane Sessegnon, Michaël Pote, Steve Mounié, ou encore Khaled Adénon, il peut toute fois faire revenir certains en sélection et appeler des nouveaux. Dans un effectif en plein chantier, c’est peut être le moment de chambouler les choses pour remettre sur de bons rails les Écureuils. Comme ancien qu’il peut faire revenir, il y a Emmanuel Imorou.

Prêté au Cercle de Bruges par le SM Caen, la latéral gauche béninois a terminé sa saison avec un titre et en étant acteur. Son retour en sélection serait le bienvenu lorsqu’on sait que David Kiki est actuellement en difficulté avec Brest. La saison dernière, Kiki a très peu joué contrairement à Imorou qui est resté actif surtout en seconde moitié de saison.

Désiré Azankpo
Ses soucis de santé (blessure) enfin derrière lui, l’international béninois est en train de retrouver des couleurs dans l’élite de la Slovaquie. Après Épinal en France, Azankpo a déposé ses valise en Slovaquie depuis le début de cette saison pour prendre un vrai envol. Avec le FK Senika, il a livré 4 rencontres pour 2 buts. Déjà pas mal pour un début.

Jonathan Tinhan
Appelé lors d’une rencontre amicale contre le Maroc pour la première fois, Tinhan n’a pas encore joué la moindre minute avec les Écureuils. Après une saison compliquée en ligue 1 avec Troyes, Tinhan a retrouvé des couleurs en ligue 2 (Troyes a été relégué). Il pourrait refaire surface sous la houlette de Dussuyer. C’est peut être aussi l’occasion de l’intégrer enfin. Outre ces joueurs qui peuvent revenir, Dussuyer peut injecter du sang neuf dans son effectif. Certains nouveaux pourraient aussi porter la tunique jaune des Écureuils pour la première fois.

Yannick Aguemon
Il l’a clamé haut et fort dans une interview. « Je n’ai jamais refusé la sélection béninoise » avait-il déclaré. C’est peut être le moment d’appeler l’ex Toulousain qui évolue actuellement au OH Louvain en Belgique. Lui qui a été étincelant la saison dernière avec 13 buts et une passe décisive.

Cebio Soukou.
C’est peut être l’homme que le peuple béninois apprendra à découvrir. Djiman Koukou étant sans club jusqu’à présent, Cebio le germano-beninois pourrait faire l’affaire au milieu de terrain. Cebio est un milieu de terrain qui évoluera désormais du côté de Hansa Rostock en Allemagne.

Jonathan Ligali
International Français dans les catégories d’âges, Ligali, a dans un premier temps été blessé, puis barré par la concurrence par la suite. Ce qui a d’ailleurs poussé son club Montpellier à le prêter la saison dernière en Nationale au club de Dunkerque. À présent, il est revenu au sein de l’effectif Héraultais. Pourquoi ne pas l’appeler aussi ?

Jean-Marie Guera
C’est la première surprise de cette liste que nous avons concoctée. Pourquoi pas lui ? Ses prestations la saison dernière en championnat et en compétition africaine lui ont ouvert la porte du club Nigérian d’Enyimba. Un club dans lequel il est en train de s’imposer. Depuis son premier match, Jean-Marie n’a raté aucune rencontre des Bleus outre les matchs des compétitions continentales pour lesquelles il n’est pas éligible. Ne s’impose pas à Enyimba qui veut, mais qui peut. Pourquoi ne pas enfin lancé celui qui est sur les traces de Mouri Ogoubiyi dans le prestigieux club Nigérian ?

Nicolas Koffi Dognon
Notre seconde surprise vient du Niger. Champion avec SONIDEP, Nicolas a terminé la saison en étant deuxième meilleur buteur. Loin des regards, Nicolas est en train de construire sa carrière. C’est aussi le moment de l’appeler. Autrement on pourrait se mordre les doigts. Qu’il nous souvienne du cas de Moussa Adje, celui là même qui a été le bourreau du Bénin au tournoi de l’UFOA.

Dussuyer a pris le rennes d’une sélection béninoise totalement en chantier. Les plus imminent est la fameuse liste contre le Togo dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Il faut rappeler que Claude Le Roy, le sélectionneur du Togo a déjà fait sortir une première liste.

Relayé par Bassitou N’TIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.