Côte d’Ivoire: La face cachée de Alcide Djédjé

Alcide Djédjé a créé un comité de soutien à la gouvernance de Ouattara, et non un parti politique. Il ment sur ses compagnons de lutte qui, pour lui, auraient poussé Gbagbo à la faute.

La première question que je me pose est de savoir pourquoi Djedje n’avait-il pas rendu sa démission ? Dans son manifeste, il ignore totalement le rôle joué par Sarkozy et la France aux côtés de Ouattara. Djédjé fourvoie la lutte des Ivoiriens et, opte pour le complot permanent. Il porte aujourd’hui un nouvel uniforme, c’est-à-dire celui du Pompier- pyromane ou du médecin après la mort. C’est un futur témoin à charge de Bensouda, contre Laurent Gbagbo.

Quand on crée un parti politique, c’est parce qu’on a un projet de société et des moyens d’action pour une alternance démocratique. Ici, le manifeste que présente Djédjé, ne critique pas la gouvernance de Ouattara, mais lui apporte plutôt un soutien ferme. Dans ces conditions, Djédjé était-il obligé de créer un parti politique ? Je l’exhorte à prendre sa carte de militant au RDR afin de limiter la prolifération des partis politiques en Côte d’Ivoire.

Je n’ai pas compris, pourquoi Gbagbo avait choisi certains de ses collaborateurs par népotisme ?. Ce Djédjé ne méritait pas d’être nommé à un poste régalien de la République. Il a passé tout son temps à torpiller Gbagbo dans le camp adverse. Un véritable collabo irréversible. Tant que la Côte aura en son sein de tels individus, nos luttes seront vouées à l’échec.

Djédjé a crée un petit comité de soutien pour se rapprocher et picorer aussi dans la mangeoire des notables. C’est triste pour la Côte d’Ivoire.

Liadefixe G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.