Côte d’Ivoire: le RACI presse Guillaume Soro à se présenter à la présidentielle

Les Soroïstes se mettent en ordre de marche pour 2020. Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) mouvement politique qui soutient Guillaume Soro tenait ce dimanche à Abidjan son 5e « conclave ». Une grande réunion militante au cours de laquelle il a appelé son champion à se présenter à la présidentielle dans deux ans.

Il n’était pas physiquement présent mais il n’y en avait bien que pour lui ce dimanche 18 novembre dans la salle comble de l’hôtel Ivoire qui accueillait ce « conclave ».

Soro est partout

Dans les chants, les cris, les discours ou sur les chemises, Guillaume Soro, le président d’honneur du RACI est partout mais il est surtout le candidat espéré de ses militants en 2020. « Du haut de cette tribune, je voudrais lancer un appel solennel auprès de président Soro Kigbafori Guillaume, il urge cher ami que vous posiez dans les meilleurs délais un acte fort et sans équivoque en vous portant candidat à l’élection présidentielle de 2020 », lance à la tribune Soro Kanigui, le président exécutif du RACI.

En attendant que Guillaume Soro sorte du bois, le RACI se met en ordre de marche. Un groupe parlementaire est en gestation. Peut-être même un véritable parti politique si le congrès convoqué en avril 2019 en décide ainsi.

Position floue

A ce « conclave » du RACI, des représentants du FPI, du PIT, du MFA, et une délégation du PDCI venue plaider pour son projet de plateforme anti-RHDP. Mais pour l’instant, la position du RACI vis-à-vis du RHDP reste floue. « Pour l’instant, le RACI se construit, le RACI est prêt à travailler avec toutes les forces qui l’acceptent. Pour cette cérémonie, nous avons invité tous les partis de Côte d’Ivoire y compris le RHDP. Le RHDP n’était pas là, donc je peux dire que pour le moment ça commence mal », admet Soro Kanigui.

rfi Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.