Côte d’Ivoire: Madame Bédié piégée par madame Ouattara,​

Pendant que la côte de popularité des Ouattara est quasi inexistante, il leur fallait marquer par des images pour remonter dans les sondages.

Toute réflexion faite, il fallait à tout prix poser avec madame Bédié qui séjournait à Paris pour faire de la communication. Le moment délétère sociopolitique que traverse le pays, poser avec la femme du président Bédié, donnerait toutes les supputations, qu’elle serait dans l’obligation de les supplier pour son association « Servir » dont les mêmes ont décidé de plus subventionner et épargner leurs enfants qui occupent des postes de responsabilité dans certaines grosses sociétés ivoiriennes. Alors, pendant que le président français, Macron reçoit son mari qui est allé lui mentir et faire croire que tout va bien entre lui et le président Bédié et que même son épouse et la sienne, sont en parfaite harmonie, il fallait que madame Ouattara piège par l’image madame Bédié pour justifier cette mascarade. Le Fouquet serait le lieu, le mieux indiqué.

Le moment était noble de capter cette image pour montrer à la face du monde entier qu’entre les deux épouses, le courant passe très bien et qu’elles allaient rallumer celui de leurs époux. Le Fouquet, un café restaurant sur les Champs Elysées, était le mieux indiqué. Les Ouattara avaient tout planifié. De sources concordantes, madame Ouattara n’arrêtait pas d’harceler madame Bédié, la suppliant de prendre un pot ensemble, comme les deux sont sur les bords de la seine. Madame Bédié, avant de lui donner son accord, lui a dit en substance que le Fouquet était trop exposé et qu’elles choisissent, un autre endroit, plus discret et sobre. Madame Ouattara arrive à trouver des mots justes pour convaincre, la biche royale de Daoukro. Rendez-vous est pris au Fouquet en plein après-midi. A quel moment, et qui a pris ces photos ? La question continue de trottiner dans l’esprit de la biche royale ? Le mal est fait et les images ont fait leur grand bonhomme de chemin. La presse s’en est saisi. Le président Bédié rentre dans une colère noire contre sa biche royale pour une fois, et lui tient des propos durs. Bédié serait préparé à l’idée de voir Ouattara limoger ses enfants, si bon lui semble, puisqu’il a réussi à infiltrer son service de restauration pour empoisonner ses plats. Bédié, n’est pas content de ces agissements du pouvoir de vouloir en finir par ces pratiques peu orthodoxes, revenir encore au RHDP serait, la plus grosse erreur abominable. Il n’est plus prêt à ces pratiques, qui ont terni son image aux yeux de ses compatriotes. Le divorce est consommé.

Pendant que madame Ouattara se frotte la main d’avoir joué sa partition par cette image, quant à madame Bédié, elle continue d’en souffrir car, tous les ivoiriens la jugent et la sanctionnent. Madame Ouattara vient de briser, une grosse chaîne d’amitié. Cette intimité louable vieille de plusieurs années, vient de rompre par ses racines. ​

Les Bédié savent que les ivoiriens les ont à l’œil et pour rien au monde, ne reviendraient pactiser avec cette alliance mortifère du RHDP aux relents mensongers. Cette grotesque plateforme créée pour violer la constitution et valider les triches en 2020, n’intéresse plus Bédié.​
Mais, on se pose la question, comment une femme si expérimentée, dont l’époux Konan Bédié est prudent, se soit laissée à ce piège ? Mais, comme dit, l’adage ivoirien, quand, quelqu’un insiste à te voir, tu le reçois sans calcul. Le piège s’est refermé sur les Ouattara qui perdent tout en vitesse, image, notoriété, crédibilité et ce ne sont pas les clowns d’animateurs du RHDP qui les remettront en ligne d’estime.​

                                                                                Joël ETTIEN​

                                                Directeur de publication : www.businessactuality.com

Une pensée sur “Côte d’Ivoire: Madame Bédié piégée par madame Ouattara,​

  • 22 novembre 2018 à 8 h 30 min
    Permalink

    Et si la présence physique de madame Bédié aux côtés de madame Ouattara, était le choix de monsieur et madame Bédié pour le Rhdp?
    Déjeuner ensemble avec ton adversaire est un signe de réconciliation et paix.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.