Côte d’Ivoire: Le vieux parti « PDCI » lance une vaste campagne d’adhésion

Le PDCI a lancé samedi 24 novembre une grande campagne d’adhésion de ses militants. Cette opération d’identification des supporters du parti historique va s’étaler jusqu’à la présidentielle de 2020. Ambitieuse, la formation politique d’Henri Konan Bédié vise à recruter un million de nouveaux militants. Ainsi, le PDCI veut mesurer son poids réel avant de partir à la conquête du pouvoir.

Les applaudissements retentissent dans la salle de conférence de la maison du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) lorsque l’orateur annonce que plus de 5 300 nouveaux adhérents ont retiré leur carte de membre pour cette seule journée de lancement d’identification des militants.

Les principaux cadres du parti sont présents, et, tour à tour, prennent la parole et détaillent la marche à suivre pour rejoindre le groupe politique.

A l’extérieur, des dizaines de personnes attendent patiemment leur tour pour récupérer leur carte. Déçus par la politique du président Alassane Ouattara, ces sympathisants veulent désormais passer au statut de véritable militant. « Nous sommes dans un temps de paix de notre pays, explique l’un d’entre eux. J’ai décidé de venir adhérer à mon parti et participer à toutes les décisions qui seront prises au niveau de mon parti. La gouvernance actuelle ne nous convient pas parce que c’est un club d’amis qui s’est accaparé le pays, donc le PDCI veut mettre de l’ordre ».

La reconquête du pouvoir

Depuis sa rupture avec l’alliance présidentielle en août dernier et la défaite aux élections locales du 13 octobre, le parti historique ivoirien n’a plus qu’une idée en tête : la reconquête du pouvoir, perdu en 1999 suite à un coup d’État militaire.

« L’objectif aujourd’hui : fixer le cap du PDCI, explique Anaman Yabo Narcisse, le premier vice-président du bureau exécutif de la Jeunesse urbaine du PDCI (JPDCI). Toutes les actions qui sont posées vont dans ce sens. Donc tout ce qui se fait actuellement qui aide de nouvelles adhésions, doit concourir également à ce que le PDCI revienne au pouvoir en 2020 ».

Le parti vise 500 000 adhésions dans les trois prochains mois, le double d’ici la présidentielle de 2020.

rfi Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.