Communiqué de l’UDCI (Union de la Diaspora pour la Côte d’Ivoire)

Depuis le coup d’Etat de décembre 1999, la Côte d’Ivoire est entrée dans un cycle de violences politiques qui a connu un pic en avril 2011, avec son lot de morts, de prisonniers politiques dont les plus emblématiques, le Président Laurent Gbagbo et le Ministre Charles Blé Goudé, des exilés et des déplacés…

Aujourd’hui, nous sommes face à un régime totalitaire avec un mode de gouvernance tribal entraînant une fracture sociale insupportable. En conséquence, l’appel du Président Henri Konan Bédié, en vue de la mise en place d’une plate-forme rassemblant toutes les forces vives du pays a été entendu, par la diaspora ivoirienne. Il s’agit pour cette Diaspora de contribuer à la normalisation de la vie politique et sociale de notre pays.

Pour cela, l’Union de la Diaspora pour la Côte d’Ivoire est née dont le lancement se fera le samedi 19 janvier 2019 à Paris. Prendront part à cet important événement les délégués des partis et organisations civiles fondateurs de cette union. Face aux dernières évolutions de l’actualité sociopolitique dans notre pays, l’UDCI dénonce et condamne avec la dernière énergie :

– les violences politiques illustrées au travers des dernières élections locales ;

– les ordonnances de la mise sous tutelle administrative de communes, remettant ainsi en cause les acquis démocratiques obtenues de hautes luttes.

Le refus de l’installation du Maire élu de la commune du Plateau et de son Conseil illustrent parfaitement la volonté du pouvoir de caporaliser les institutions de la République.

L’UDCI exige l’installation du Maire élu du Plateau et de son Conseil municipal dans les meilleurs délais. Par conséquent, l’UDCI demande à toute la diaspora ivoirienne de se tenir mobilisée pour les actions à mener en vue de la restauration de la démocratie en Côte d’Ivoire.

Fait à Paris le 05 janvier 2019

Des militants du MSD (Mouvement de Solidarité Démocratique), du FPI, du PDCI et du COJEP.

Une pensée sur “Communiqué de l’UDCI (Union de la Diaspora pour la Côte d’Ivoire)

  • 9 janvier 2019 à 11 h 48 min
    Permalink

    OUI OUATTARA DRAMANE DÉMISSIONNER LAISSE NS NOTRE CÔTE D’IVOIRE PARCEQUE NS SOMMES LES ENFTS DU PDCI RDA ET PAS RHDP UNIFIÉE NON ET NON NS RESTONS PDCI RDA NS AVONS SUR LA DEMANDE DU HKB ON TE VOTE ET AUJOURD’HUI
    LE PRÉSIDENT DRAMANE OUATTARA OUBLIE QUE C’EST GRÂCE AU PDCI TU A ÉTÉ ELU LORSQUE PRÉSIDENT HKB POUR QUE LE PDCI RDA TE VOTE VS AVEZ LA MÉMOIRE COURTE PRÉSIDENT DRAMANE OUATTARA LAISSE NÔTRE BELLE COTE D’IVOIRE TRANQUILLE TON PARTI RHDP UNIFIÉE BRASQUE LES MAIRIES BASSAM PLATEAU PORT BOUET MAIS POURQUOI MAIS DONNE A CÉSAR CE QUI APARTIENT A CÉSAR VRAIMENT ÊTRE MÉCHANT JUSQU’À CE POINT VS AVEZ LA MÉMOIRE TRÈS COURTE PRÉSIDENT DRAMANE OUATTARA DIEU VEILLE SUR LA COTE D’IVOIRE ET A LES IVOIRIENS MERCI

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.