Côte d’Ivoire/Diaspora-PDCI-RDA: Déclaration du comité de veille consécutive à la situation de plus en plus délétère en Côte d’Ivoire.

C’est avec une grande indignation que le comité de veille observe que, cela fait bientôt un mois, le pays est plongé dans une grève générale en cours en Côte d’Ivoire,  dont le point culminant est l’éducation nationale. C’est-à-dire, de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur, nos enfants sont contraints de ne plus avoir accès au savoir, un gage nécessaire pour préparer un avenir radieux d’un pays qui aspire au développement.

Le comité de veille constate surtout que,  le régime autoritaire et dictatorial appelé RHDP parti unifié, ferme les yeux sur tout, comme si le pays est dans une normalisation. Alors que la situation de manière générale, se dégrade à vitesse grand V. C’est l’occasion pour le comité de veille de condamner avec force, cette dérive autoritaire et dictatoriale, qui met en danger permanent, la cohésion sociale déjà avancée et fragilisée encore plus, par la politique du rattrapage ethnique, et le refus dialogue du régime avec son opposition.

C’est avec désolation, et consternation que le comité de veille regarde, la non assistance de la communauté internationale, nationale, les ONG, les associations des parents d’élèves, mais surtout des acteurs de premier plan de tous les bords politiques, aux côtés de ceux qui sont dans une lutte légitime de reconnaissance de leur droit élémentaire pour l’amélioration de leur condition de vie. Ce manque de solidarité et de soutien actifs de l’opposition est à condamner avec la dernière énergie.

Pour le comité de veille, un engagement en politique doit être fait par des hommes de probité pour leur peuple et non autrement. Le comité de veille demande aux acteurs  politiques de l’opposition sans délai de se mettre sur le terrain aux côtés des grévistes pour leur apporter solidarité et réconfort comme cela se fait dans tous les pays du monde. La société civile aussi est interpellée dans son silence, tous vous êtes coupables devant l’histoire, de non assistance de l’avenir du savoir de notre pays qui est en péril. Le comité de veille demande sans délai, ni condition qu’une solution soit trouvée rapidement pour donner une chance à cette génération, qui ne doit pas être sacrifiée pour des raisons politiques. Cependant, le comité de veille félicite les grévistes et les exhorte de tenir bon pour obtenir gains de cause après tant de sacrifice. Ce régime aurait entendu votre cri, si vous êtes des mutins, c’est pourquoi, vous n’avez pas le droit de céder si vous n’avez pas été satisfaits dans toutes vos revendications légitimes.

C’est ainsi que, le comité de veille demande à l’armée d’être républicaine donc au côté du peuple, pour que l’histoire ne la retienne pas comme une milice au service et aux ordres d’un pouvoir autoritaire et dictatorial. Le comité de veille souhaite également, que vous soyez une armée responsable et d’honneur digne d’une république pour le bon fonctionnement de la démocratie. Dramane  Ouattara et son RHDP auraient récupéré une telle situation et en tirer profit comme ils savent le faire. À bon entendeur salut.

Le comité de veille
Nestor KOFFI
Ambassadeur universel de la paix
Membre du bureau politique
Officier de l’ordre national du mérite agricole
Officier de l’ordre national du mérite de la gastronomie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.