Côte d’Ivoire: Communiqué de clarification du comité de veille relatif à la rencontre entre le Président Bédié du PDCI RDA et les BAOULE de Yamoussokro.

Suite à la rencontre du Président du parti septuagénaire avec les chefs BAOULE de Yakro, certains Ivoiriens se posent des questions. Ils vont même se demander dans des médias et certaines vidéos sur les réseaux sociaux comment interpréter ce geste qui ressemble étrangement à un rattrapage ethnique, que les Ivoiriens rejettent du régime RHDP unifié.

En réalité , il n’en est rien. Tout le monde sait en Côte-d’Ivoire que les ex-alliés étaient en instance de divorce.
Ce n’est secret pour personne que le PDCI est désormais dans l’opposition politique, mieux, il propose une autre plateforme non idéologique et inclusive pour tous les Ivoiriens non unifiés. Comme nous l’avons signalé plus haut, la procédure du divorce doit être effective pour que chacun puisse être autonome , afin d’envisager d’autres alliances , étant bien entendu que les Ivoiriens attendent des acteurs politiques, la volonté politique et la nécessité d’aller une bonne fois pour toute à la réconciliation. Tout le monde sait qu’en 2010, au second tour des présidentielles, le Président Bédié membre du groupement politique RHDP conformément aux accords qui liaient ces partis, a appelé, à voter le candidat Alassane Dramane Ouattara. Pour ce faire, il a demandé aux chefs traditionnels réunis pour l’occasion à Yakro où ces derniers ont adopté le candidat du RHDP, mieux il lui ont donné comme il est de coutume chez cette communauté, lorsqu’on agrée une proposition on donne un nom de la communauté pour magnifier et dire qu’on est tout à fait d’accord.

Donc, c’est ce pacte qui liait ce peuple le Président Bédié et le candidat Alassane Dramane Ouattara à cette époque qu’on doit dénoncer et déchirer ce contrat qui n’a plus sa raison d’être. Donc cette rencontre était placée sous le sceau du retrait du nom donné, en d’autre terme c’est pour débaptiser le candidat de son nom Alla Gnissan à lui donner en reconnaissance ,  mais comme ce dernier n’est plus leur fils adoptif, une cérémonie devrait entériner le divorce. Donc il est porté à la connaissance de tous,  qu’à partir de cette cérémonie , monsieur Alassane Dramane Ouattara ne s’appelle plus Alla Gnissan. Voilà le motif de la rencontre à Yakro entre le Président Bédié et la communauté BAOULE de Yamoussokro pour mettre officiellement fin et de manière définitive le mariage RHDP groupement politique pour qu’il n’y ait plus de confusion dans les têtes des chefs , étant bien entendu que le RHDP dans sa forme actuelle unifié , n’est pas le RHDP anciennement groupement politique.

C’est cette clarification qui a entraîné cette rencontre, qui soulève des débats et spéculations. C’est la communication qui n’a pas restitué la raison de cette rencontre pour la quiétude du commun des Ivoiriens. Sachez que le Président Bédié en état actuel de la situation qui prévaut en Côte d’Ivoire, il devient le sphinx de toute la Côte d’Ivoire. Donc il va communier avec toutes les communautés de la Côte d’Ivoire dans son futur programme.

En con conclusion,
C’est pas parce que le Président Bédié veut seulement protéger les BAOULE et faire sa politique qu’avec cette communauté. Cependant, il faut que tout le monde sache que c’est un voyage symbolique et pour cause, c’était pour aller retirer le nom BAOULE que les chefs traditionnels de cette même localité lors des élections de 2010 ont donné à Dramane Ouattara candidat du RHDP groupement politique:Alla Gnissan. Donc ceci explique cela. C’est la communication qui n’a  pas fonctionné. Voilà les véritables raisons de cette cérémonie sur les terres de FHB pour montrer aux yeux du monde que le divorce est désormais totalement consommé.

Le comité de veille vous remercie de votre compréhension.

Le comité de veille
Nestor KOFFI
Ambassadeur universel de la paix
Officier de l’ordre national du mérite agricole de Côte-d’Ivoire
Officier de l’ordre national du mérite de l’ordre de la gastronomie française.

2 pensées sur “Côte d’Ivoire: Communiqué de clarification du comité de veille relatif à la rencontre entre le Président Bédié du PDCI RDA et les BAOULE de Yamoussokro.

  • 12 mars 2019 à 23 h 08 min
    Permalink

    Belle et bonne réponse aux dits questionnements. Des questions, naissent les réponses et les éclairages. C’est la Côte d’Ivoire qui gagne. Pour elle, nous sommes debout !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.