Côte d’Ivoire/Tradition: Royaume Baoulé

Le régime BAOULE est plusieurs fois centenaires. Personne fut-elle président de la république ne peut changer ce qui est depuis longtemps établi.  À celui qui veut imposer sa volonté par sa préférence, a échoué. Il y’a le respect des us et coutumes qui ne peuvent pas déroger à la règle. 

Ça suit un processus préétabli et non autrement. Depuis plusieurs siècles après la dernière reine, il est établi que plus aucune femme ne peut monter sur le trône. C’est d’ailleurs pour ça qu’il y’a eu dans l’ancien temps au Ghana, à la mort du père de la reine des BAOULE , il y’a eu cette lutte de succession qui a conduit la reine des BAOULE à quitter avec son peuple le royaume. Donc après deux règnes de femmes, les anciens ont rétabli l’ordre des choses pour ne plus qu’une femme monte sur le trône.

Donc, c’est pour le respect strict de cette tradition, que la reine actuelle doit laisser son fils s’asseoir sur ses jambes, ainsi elle devient reine Mère. Mais, la question que chaque Ivoirien doit se poser est :

1/ Pourquoi c’est sous la présidence de Dramane Ouattara qu’il y’a tout ce désordre ?

Pourquoi c’est sous lui qu’il y’a toutes ses divisions des partis politiques, des Ivoiriens tout court et singulièrement nos chefs traditionnels. Et ce désordre dans le plus grand royaume connu de Côte d’Ivoire?

L’instauration de sa chambre de rois et chefs traditionnels, qui a vu la prolifération des rois et têtes couronnées dans le pays où même les communautés qui n’ont pas cette pratiquée royauté dans leur tradition s’improvisent roi, au point même que le chef des rois de Côte d’Ivoire, vient d’une des communautés qui n’ont jamais eu de rois depuis leur existence. Il faut que les Ivoiriens se ressaisissent pour éviter les dérives de tous ordres qui entraînent la pagaille. C’est avec beaucoup de regrets qu’il nous est donné de constater avec amertume cette pratique digne de la jungle.

Nous BAOULE dignes de ce nom, cohéritiers de notre état, demandons à la reine Mère de faire preuve de responsabilité et de sagesse pour respecter les sus et coutumes dont elle est sensée incarnée.

Félicitations à nos honorables députés de leur soutien ferme et indéfectible au nouveau roi pour rester dans le bon sens de la marche de notre veille histoire qui part depuis l’Égypte au royaume du Ghana dont nous sommes issus et que nous revendiquons avec beaucoup de fierté. Nous mettons en garde, l’état de s’immiscer dans les choses qui ne font pas partie de ses prérogatives.

Demandons à toute la communauté BAOULE de faire bloc pour donner force à notre loi traditionnelle , en ce qui concerne nos traditions millénaires afin de rester nous mêmes mais pas ce que la volonté d’un pouvoir veut qu’on soit. Nous exhortons également à chacun de rester mobilisé derrière nos us et coutumes qui demeurent notre âme l’essence de notre existence.

Disons non, à la forfaiture et au désordre? Qui n’a jamais fait partie du comportement de dignes BAOULE que nous sommes. Demandons expressément que l’ordre, la sagesse, la tolérance, le respect, l’amour de son prochain que notre communauté incarne depuis demeure pour rester nous mêmes. Tournons dos à l’argent facile pour ne pas saccager notre immense héritage ancestral inestimable qui fait notre fierté d’exister.

Merci beaucoup à tous

Longue vie à la tradition

Longue vie au peuple BAOULE.

Nestor KOFFI 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.