Côte d’Ivoire: Hommage à Samba Traoré, assassiné à Abidjan, à Berlin par le bureau mondial du renouveau

Il se nommait Samba Traoré. Ses amis l’appelaient le roi lion. Il était natif de Ouélé et serviable et très disponible. Grand militant malgré ses 38 ans, notre regretté frère et ami, était le président national du renouveau du PDCI RDA.

Il devrait-être ici aujourd’hui, avec nous, quand on nous annonça son décès par assassinat, dans la nuit du 26 mars dernier à Abidjan. Les détails sur son décès, divergent, mais une chose est claire, on nous a annoncé son décès avec des coups de couteau parsemés sur le corps, un braquage qui tourne au drame.

Mesdames et messieurs,

Nous pleurons notre représentant tué par des inconnus pour des motifs que nous ignorons. Samba, était connu dans tous les milieux du parti et à tous les combats. Pour les élections locales, il était aux côtés de Jacques Ehouo, du Plateau, Dr Emmou de Port-Bouët et à Grand-Bassam avec le mouvement. Quand il s’agit du PDCI RDA, Samba, n’avait pas de répit. C’est ainsi que pour lui témoigner notre infinie gratitude, nous avions décidé de l’inviter ici à Berlin. Toutes les démarches consulaires étaient en cours et en bonne voie. Il se préparait à cette rencontre de ce jour, quand le méchant en a voulu autrement. Ils t’ont enlevé la vie, nous te promettons de poursuivre le combat pour te faire honneur. Seule la victoire du PDCI RDA, pourra te permettre de vivre une vie sans souci dans l’au-delà.

Samba, Samba, oui, cher frère et ami, tu nous quittes à un moment inattendu et tu laisses un grand vide qu’il nous sera difficile de combler. Et si toutes les conditions d’une élection juste, équitable, participative et démocratique en 2020, étaient réunies, on fait comment ? Toi qui maîtrisais le secret de la mobilisation et de la sensibilisation pour nous orienter, on fait comment ? Au nom de tous tes amis du bureau mondial, nous te souhaitons, bon voyage. Tu laisses derrière toi, des enfants et une femme. Nous ferons ce que nous pourrons, mais pars en paix.

Adieu, le lion, Adieu, notre Samba et que la terre te soit légère ! Mais ta mort ne restera pas impunie. ADIEU, ADIEU brave militant !

Je vous remercie 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.