Côte d’Ivoire: Que retenir de la mission politique et diplomatique européenne de M. Noël Akossi Bendjo, Secrétaire exécutif chargé de la mobilisation et de l’organisation du PDCI RDA ?

Depuis plusieurs mois, le secrétaire exécutif chargé de la mobilisation et de l’organisation du PDCI RDA, M. Akossi Bendjo, séjourne en Europe pour une mission de sensibilisation et de mobilisation. A travers des thèmes choisis par ceux qui le reçoivent, le représentant voyageur politique de son parti a parcouru, des pays comme la Belgique, l’Angleterre, la France, la Suisse, l’Allemagne et il est annoncé pour l’Italie très bientôt.

Que retenir de cette offensive diplomatique et politique ?

En Belgique, M. Akossi Bendjo, a incité les ivoiriens à l’entente, à l’union et repositionner son parti le pdci rda qui, après sa séparation d’avec le RHDP, les militants se devraient d’être instruits. Dans la salle non loin du parlement européen, l’orateur, a calmement évoqué, les circonstances de la rupture de l’alliance entre son parti et les autres, qui n’ont pas voulu reconnaître, les efforts de celui-ci en faveur de leurs différentes victoires aux élections à la tête du pays. Pour incompatibilité et incompréhension, le contrat s’est soldé par la séparation.

En France, il ne se passe pas de weekends sans qu’il ne soit sollicité et il répond toujours par l’affirmative, malgré son calendrier chargé pour des rencontres avec les autorités françaises. Ensemble, avec les autres politiques et société civile, ils ont mis en place, l’UDCI, l’union de la diaspora pour la Côte d’Ivoire, qui regroupe, le PDCI RDA, le FPI, le COJEP, le MSD ( la société civile) et la liste n’est pas close. C’est pour soutenir la plateforme initiée depuis la Côte d’Ivoire par le président de son parti, le président Bédié. Depuis sa présence en terre française, il donne de l’espoir aux militants à travers les activités politiques qui s’accélèrent et tout Paris, se trouve ainsi politiquement parlant, instruit, rassuré et prêt aux combats. Faisant de la formation et de la sensibilisation, son credo, M. Bendjo, sillonne les villes françaises pour apporter la vraie vision de son parti aux militants et ivoiriens, car, l’homme, ne s’arrête pas seulement qu’à ses militants. En présence souvent de son secrétaire exécutif en chef, le Pr Maurice Kacou Guikahué et de certains cadres de son parti, des rencontres, ont été animées pour apporter l’homogénéité et la ferveur aux militants d’Europe.

En Angleterre, la parfaite organisation et la qualité des rendez-vous, pris par le renouveau mondial du pdci rda, initiateur de cette organisation sous le parrainage de la délégation générale de son parti au royaume unis, lui a permis de croire aux chances de son parti, pour tous les enjeux à venir. Avant la rencontre publique, le comité d’organisation, lui a réservé une série de rencontres de haut niveau. Après son passage sur des médias londoniens, il s’est entretenu avec des partis politiques à qui, il leur a expliqué la situation réelle politique sur le terrain, en Côte d’Ivoire. La moisson a été bonne pour le repositionnement de son parti et ses hôtes, en ont pris de la graine.

Plusieurs autres sollicitations sont en cours et l’homme, a marqué son accord.

En Suisse, M. Bendjo accompagné d’une forte délégation de la section Paris Île de France et son délégué général Yao Basile, est allé parler de l’union nécessaire, pour une victoire écrasante, si et seulement si, les conditions optimales d’une élection juste, démocratique, transparente, participative sont réunies. Là encore, les ivoiriens, se sont amassés sur sa riche connaissance des affaires politiques de son pays, qui leur a permis de prendre de l’assurance et se mettre en ordre de bataille pour les futurs enjeux à venir.

En Allemagne, encore le renouveau mondial du PDCI RDA, un cercle de réflexion et d’actions, émanant de son parti, lui a offert une des grandes tribunes pour s’adresser à ses compatriotes venus nombreux, l’écouter sur un thème fédérateur : « pourquoi l’union est-elle nécessaire en Côte d’Ivoire ? » Pour rappel, dans chaque pays, le comité d’organisation, lui concocte des rencontres diplomatiques. Avec le CDU, Angela Merkel avant son départ de la vie politique, lui a confié M. Bertil Wenger, le responsable des affaires internationales, qui s’est véritablement imprégné, des réalités politiques ivoiriennes et a marqué sa coopération.

Ce que nous pouvons retenir de toute cette offensive diplomatique et politique de M. Akossi Bendjo, partout où il est passé, il n’a jamais montré une rancœur quelconque, encore moins une vengeance, malgré toute cette injustice qui lui a faite par révocation. Il a toujours prôné la paix, l’union. Néanmoins, il a fait constater aux ivoiriens et amis de la Côte d’Ivoire des points importants pour permettre à la Côte d’Ivoire, d’organiser, des élections libres et transparentes et surtout, en passant par la réconciliation entre les ivoiriens. C’est ainsi, qu’il a émis les vœux, d’une réconciliation vraie qui pourra remettre dans le cœur de chaque ivoirien, l’amour pour sa patrie et le galvaniser à prendre le courage d’amorcer, un développement. Après la guerre, il y a eu beaucoup d’ivoiriens qui se sont retrouvé dans les pays environs, qu’il souhaite leur retour sécurisé et leur insertion dans la société. S’agissant de l’acquittement et de la libération du président Gbagbo Laurent et de son ministre Blé Goudé, il n’a de cesse de prôner que sans leur retour au pays, il sera très difficile d’entamer une vraie réconciliation entre les ivoiriens. Le foncier rural qui fait l’objet de plusieurs conflits, souvent sanglants, il a son idée, qu’il faut une loi rigoureuse pour mettre de l’ordre, pour que chacun sache sa place. Parlant des conditions des élections sécurisées et apaisées, M. Bendjo prône, une reforme en profondeur de la commission électorale indépendante consensuelle, prenant en compte tous les aspects de tous les acteurs politiques, syndicaux, de la société civile, pour éviter qu’à chaque fois, qu’il y a des élections dans son pays, ce moment ne soit pas angoissant pour la population.

Comment peut-on construire un pays sans renforcer ses institutions qui se sont très affaiblies après la crise ? C’est encore un souci majeur qu’il évoque autant en privé avec des personnalités politiques qu’en public avec sa base. Pour M. Akossi Bendjo, il est primordial de se pencher sur cet aspect pour donner, de l’espoir à son pays, qui va de mal en pis.

En homme averti et connaissant les réalités du monde des affaires, aucun investisseur ne peut mettre son argent dans un pays, où règne l’insécurité. C’est pourquoi, il demande de mettre l’accent sur la sécurité pour le bien de tous et le bonheur pour de chacun.

Faisant le constat, à partir des chiffres communiqués par les organisations mondiales qui suivent de près, l’immigration, il ne comprend pas que pour son pays qui regorge de toutes les potentialités naturelles, des ivoiriens se retrouvent en tête de cette immigration qui les conduit à la mort sur les eaux, aux atrocités de tous genres. Il a une idée pour éliminer ce fléau. Enfin, l’économie, la clé de voûte d’une vie harmonieuse dans une nation, en homme politique très avisé, il préconise d’assainir l’économie de son pays par l’arrêt de la corruption et les marchés de gré à gré, entre autres que tous les maux dont souffre son pays, soient résolus.

Pour parvenir à résoudre tous ces problèmes, l’homme demande que tous les ivoiriens se mettent ensemble pour rebâtir cette terre promise à l’humanité. La Côte d’Ivoire, est un pays béni de Dieu, il lui suffit seulement, une volonté politique pour lui redonner vie, car, pour lui, la Côte d’Ivoire, est une terre d’espérance. Ce que nous retenons de la présence de M. Bendjo en Europe, d’abord, c’est la première fois, qu’une personnalité de son rang qui séjourne longtemps en Europe, se donne le temps pour animer les délégations. Comme dit l’adage, l’insecte qui attire la pluie, on ne le tue pas, on le protège.

                                                                                                                Joël ETTIEN

                                                                   Directeur de publication : businessactality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.