Côte d’Ivoire/Village Koffi-Amonkro: Quand un intellectuel devient roi et qu’il fait imprimer le développement

M. YAO Kouamé Yves fût intronisé le 1er septembre 2000 par arrêté No 08/PMB/CAB du 1er septembre 2000 en qualité de Chef de village de Koffi-Amonkro.

Après son intronisation et suite à une sollicitation des chefs, le désormais appelé Nanan Aka Anzankpin III sous sa conduite, initia un programme de développement local pour une période de dix (10) ans entre les années 2000 et 2010. Ce projet porta sur les chapitres ci-après :

I- Développement

1. Électrification rurale

2. Adduction en eau potable

3. Infrastructure routière

4. Contribution à l’édifice de bâtiments

II- Actions sociales

1. Création de coopératives

2. Aides aux Chefs de villages

3. Assistance aux Imams

4. Création des plantations au profit des villages

5. Création de champs de banane

6. Dotation pour les jeunes des villages

 

Dans la foulée, le projet de développement a vu le jour et des actes ont pu être posés de manière concrète avec des résultats qui ont permis de voir les succès et les échecs. Les succès -Construction d’écoles -Construction de route -Construction d’édifices religieux -Hausse du taux de scolarisation des femmes -Amélioration du rendement des produits vendus par les femmes -Réduction du taux de mariage forcé Les échecs : -Détournement de fonds -Mésentente au niveau des jeunes -Politique Ainsi pour remédier aux échecs, des solutions furent proposées : Éduquer la population sur la bonne gouvernance, Lutter contre la corruption, Encourager le travail collectif.

Abongoua 24 salue la vision et l’initiative de Monsieur Yves Kouamé YAO qui doivent faire des cas d’école.

Romaric Grener BONI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.