Côte d’Ivoire: Séjour français du président Bédié, les doléances de la diaspora ivoirienne

Le souhait de toute la diaspora ivoirienne qui salut l’arrivée du président Bédié à Paris, ce jour du mardi 2 juillet 2019 à Roissy Charles de Gaulle, accueilli à sa descente d’avion par l’ambassadeur Gomis, l’ancien maire du Plateau Noël Akossi Bendjo et Basile Yao, le délégué général PDCI RDA Paris Île de France, vient de se réaliser de voir le président Bédié sortir du pays, quand des rumeurs ont fait état, du contraire. Le président Bédié est à Paris pour un séjour relativement long.

Depuis qu’il a lancé l’idée de la plateforme non idéologique, toute la diaspora dans toutes ses composantes confondues, ont salué l’idée sage du président Bédié. C’est pourquoi, elle l’invite à se rendre à Bruxelles pour saluer son jeune frère le président Gbagbo Laurent, afin de peaufiner, les bases de cette alliance. Pour tous ceux qui suivent l’actualité ivoirienne, la sortie du président Bédié d’Abidjan, avait suscité beaucoup d’inquiétude qui avait retenu l’attention de toute la diaspora, maintenant que c’est chose faite, elle émet le souhait au président Bédié, de tout faire pour inclure dans son agenda, la visite chez son jeune frère Gbagbo qui démontrerait l’effectivité de son engagement de vouloir sortir la Côte d’Ivoire des griffes, de ce pouvoir de Ouattara, qui ne fait que faire du mal au quotidien aux ivoiriens qui ne sont pas du même bord politique que lui. La preuve, l’intimidation et la pression qui s’exercent sur le président de la jeunesse urbaine du PDCI RDA Kouassi Valentin qui aurait tenu des propos, allant dans le sens de l’éveil de conscience des ivoiriens à la veille de 2020 et de cet autre procès annoncé dans les journaux de l’ancien maire du Plateau, M. Akossi Bendjo.

En dépit de toutes ces menaces, le président Bédié a pris son courage à deux mains pour sortir du pays, même si la date de la remise du prix Félix Houphouët a été reportée à une date ultérieure. Voilà encore, une des facettes du président Bédié que le camp d’en face, n’a pas pris en compte. Quand le président Bédié décide de quelque chose, surtout allant dans le sens du bien-être de sa population, rien ne peut l’arrêter, il en a montré la preuve.

La diaspora le salut et l’encourage à tenir le cap, car il n’est pas le seul dans ce combat pour la libération de son pays la Côte d’Ivoire. La diaspora dans son ensemble, félicite les deux grands leaders politiques ivoiriens les présidents Gbagbo et Bédié, à se rencontrer pour définir les règles du jeu pour qu’elle les emboîte.

Il se murmure dans le XVIème arrondissement que le président Bédié est bien conscient de ce qui se passe dans sa famille politique et qu’il aurait donné des instructions au ministre Guikahué de suivre tout ce qui va se passer à Abidjan, l’arrestation de Kouassi Valentin, le procès du maire Bendjo pour lui rendre compte.

C’est un président Bédié affichant les grandes forme et force que les ivoiriens ont vu ce mardi 2 juillet 2019, qui les rassure pour la suite du combat politique. Pour le reste, la diaspora affiche sa sérénité et manifeste son encouragement au Sphinx de Daoukro.

                                                                                           Joël ETTIEN

                                                  Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.