Côte d’Ivoire: Message adressé à Monsieur Bendjo…Par AMANKOU Jean Michel

A TOI MON PAPA BENDJO

J’ai pratiqué et servi des maires, USHER ASSOUAN, DANHO PAULIN ET AKOSSI BENDJO. De ce dernier, je dirais qu’il m’a énormément séduit par ses nombreuses qualités professionnelles et organisationnelles. Inspiré de ses approches managériales j’ai réussi à me forger un leadership professionnel à l’international.

Monsieur le MAIRE et cher Père, ce billet pour vous dire que je vous aime et dire à la face du monde que vous êtes un homme bien, intègre et soucieux de la cohésion. Je vous ai vu adouber adversaires et partenaires politiques, les chérir, les porter vers le haut.Je vous ai vu faire des nuits blanches pour la réussite de certaines activités citoyennes et politiques, je vous ai vu déprogrammer des urgences pour célébrer des mariages de dignitaires du régimes, je vous ai vu nous taper dessus quant des mesures diligentes ne sont pas prises pour l’accueil d’une autorité du régime au PLATEAU, je vous ai vu souvent très alité et arpenter les rues du Plateau pour suivre et veiller à la bonne exécution des travaux d’aménagement.

Je vous ai vu subir des heures d’attente et en toute humilité à l’ambassade de l’Afrique du Sud pour porter le PROJET DE L’ESPACE NELSON MANDELA afin d’apporter votre contribution à la paix et à la réconciliation en Côte d’Ivoire, je vous ai vu dépenser vos ressources personnelles pour le dédouanement du matériel de la première édition de Abidjan ville lumière pour donner du sourire aux ivoiriens après la crise post électorale de 2010, je vois ai vu vanter les mérites du régimes bien qu’étant militant acharné de votre parti le PDCI, je vous ai vu faire réaliser la construction d’écoles primaires à KORHOGO, à NAPIE faire construire un centre de santé à GAGNOA, équiper des institution au Plateau…sans tenir compte des coloration politique. Quelle objectivité de votre part? Quel engagement citoyen? Servir la nation, Aimer ses proches, voilà votre CREDO.

Courage monsieur le Maire car je reste convaincu que Dieu rendra JUSTICE. Oui, en toute objection et en état de conscience suffisamment éveillé: JE SUIS BENDJO et NOUS SOMMES BENDJO. Que DIEU vous garde, qu’il vous protège et vous couvre de GRÂCES.

Votre ex collaborateur AMANKOU JEAN MICHEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.