Côte d’Ivoire: Le ministre Charles Blé Goudé, suit le congrès de son parti le COJEP, depuis la Haye

C’est ce samedi 17 août 2019 que le COJEP, le Congrès Panafricain pour la justice et l’égalité des peuples, a choisi pour tenir son congrès après 18 ans d’existence. En dépit de son incarcération à la Haye, qui s’est soldée par un non-lieu, le fondateur M. Charles Blé Goudé, retrouve tout son droit civique. Depuis son lieu d’acquittement la Haye, le ministre Blé Goudé qui suit les travaux du congrès de son parti politique, très déterminé, annonce son retour dans le pardon.

Je parlerai, quand le moment sera venu car si j’ai fait la prison, c’est parce que je n’aime pas la trahison, l’injustice. Nous avons vu, l’homme qui se porte bien et a le moral.

Entouré de ses proches collaborateurs, le ministre Blé Goudé est désigné président de son parti le COJEP et qui le conduira à l’élection présidentielle de 2020, si et seulement si les conditions de la normalisation des institutions de son pays seront réunies, Charles Blé Goudé, sait qu’il est rentré dans l’histoire et depuis la Haye, rassure les ivoiriens que, s’il se dispose à la réconciliation, afin que son pays connaisse la paix tout le monde, doit-être, dans ces dispositions, pour offrir aux générations à venir, un pays stable.

Quand il voit que c’est sous la pluie que tous ces milliers de congressistes, tiennent, c’est une grande marque de soutien, d’estime. Charles Blé Goudé, en suivant ce qui se passe dans son pays qui le manque tant, est heureux d’entendre que désormais, la place CPI, sera baptisée, place Charles Blé Goudé et que celle du FIGAYO sera au nom du président Gbagbo Laurent.

Dans les jours à venir, le reportage complet de notre séjour.

                                                                                              Joël ETTIEN

                                                                       Envoyé spécial au congrès du COJEP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.