Côte d’Ivoire: A quoi servira la plateforme, initiée par le président Bédié ?

Dans la publication officielle des nominés aux instances du PDCI RDA, à des grades pour récompenser le militantisme à différents degrés, des militants qui se battent pour positionner le parti, des incohérences flagrantes se sont glissées et qui sont vraiment à déplorer.  

Juste après la proclamation officielle de la liste des membres politiques du PDCI RDA, il y a eu deux noms qui m’invitent à porter ma réflexion et comme je n’ai que par ce biais pour exprimer ce que je vis et constate dans le parti, je m’en sers donc. Il s’agit de Beugré Mambé et Charles Diby Koffi, reconduits à leur ancien poste de membres du bureau politique qui, juste après, le service de communication de M. Mambé a produit, un démenti cinglant, si ce n’est, à la rigueur, insulter l’intelligence, la loyauté, la fidélité des cadres restés dans le parti pour le défendre. Certains cadres de ce parti, paient pour leur constance et leur loyauté, se retrouvant dans des difficultés et certains subissent l’injustice, la brimade, l’oppression, la dictature. Le droit à parole dans le parti, est interdite. Pourquoi, le PDCI RDA, n’arrive jamais à situer ses priorités, là où, tout le monde l’attend ? quand on aide, on aide sans bruit.

Inutile de chercher à minorer ma conscience, en me stigmatisant à un missionnaire commandé. Je cherche à comprendre, comme bon de mes concitoyens militants, tapis dans l’ombre qui ne supportent pas, cette façon de diriger des êtres humains que nous sommes et qui avons voulu militer dans un parti qui, nous semblait opportun de nous aider à vivre sainement, en nous comparant à des inconscients qui paient le lourd tribut, pendant que d’autres, jouissent des faveurs qui découlent de notre sueur.

Dans les associations et autres organisations, il y a des cotisations des membres et des donateurs qui souvent, préfèrent garder l’anonymat et qu’on ne cite jamais. A supposer que ces deux cadres du parti, Beugré Mambé et Dybi Koffi, voulaient opter de donateurs discrets, pourquoi le président Bédié, donne-t-il l’autorisation de rendre publique leurs noms ? N’y-a-t-il pas d’autres cadres suffisamment utiles et importants à promouvoir, que de jeter toujours, le regard dans le rétroviseur ? Que fait du présent, la direction du parti ?

Pourquoi, frustrer tant certains militants au PDCI RDA ? Que servent-ils ces cadres et à quoi servent-ils ? La nomination de ces deux grandes pontes, dont on a cité, laisse la porte du parti grandement ouverte aux délateurs, insolents, impondérés qui, n’attendent que ces incohérences pour déverser leur impolitesse pour salir et ridiculiser tous les efforts que les fidèles posent chaque jour sans cesse et qu’on rend jamais publiques. Mais alors, à rendre publique, des dons de certains invisibles, on veut prouver quoi au juste ? Est-ce, une stratégie pour noyer ces cadres qui ont rejoints le RHDP et à quelle fin ? Pour tirer quelle moralité pour véhiculer quels messages ? Est-ce qu’on se rend compte que le faisant, le champ de vision se réduit et les efforts vains, alors que certains militants vaillants, n’ont pas eu ces reconnaissances. Beugré Mambé et Diby Koffi, viennent d’aplanir tous les efforts et de mettre l’opprobre sur le parti et ça me choque. La direction du parti, ne sait-elle pas que, la chasse à nos cadres, est devenue, le mode de gouvernance du pouvoir, notre adversaire ?

Maintenant, ils disent haut et fort, qu’ils ne se reconnaissent pas, dans cette nomination, on fait quoi ? Pourquoi, les nuire au moment où, ils se battent pour démontrer leur confiance à leur mentor ? La direction du PDCI RDA, veut-elle se venger d’eux, mais alors, est-ce la bonne manière ? Pourquoi, la direction ne fait-elle pas la promotion de ses cadres que de perdre son temps, à manifester autant de regret, pour minorer les efforts de ceux qui sont restés et qui se battent au prix de leur vie pour faire avancer le parti ? Est-ce dans la nostalgie que le parti affûtera ses stratégies pour le rassemblement, la sensibilisation, la mobilisation, encore que vient de s’ajouter, la plateforme, initiée depuis plusieurs mois et dont on n’a jamais su, le contenu, que certains s’en servent pour se positionner, que Affi N’guessan vient de tuer, tous nos espoirs, en s’alliant au pouvoir, lui qui détient juridiquement le logo du FPI ? où sont les conseillers auprès du président Bédié et à quoi servent-ils ? heureusement qu’il existe encore au PDCI RDA, des patients comme la terre.

                                                                                                                                             Joël ETTIEN

                                                                     Directeur de publication : businessactuality.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.