Culture ivoirienne à Paris: madame Dodo Tapé Rodrigue prépare, une grande surprise en mars 2020.

Madame Dodo Tapé Sabra Rodrigue est la présidente fondatrice de l’association « Club de l’amitié » en France : « notre vie en France est telle que si nous ne nous entraidons pas, on ne peut pas s’en sortir »

Qui est madame Dodo Tapé?

Madame Dodo Tapé Sabra Rodrigue est originaire de la Côte d’Ivoire. Elle vit en France depuis plusieurs années. A la suite d’un certain nombre de constats auxquels ses compatriotes ivoiriens, traversent pendant des pertes des parents restés au pays, le quotidien, les charges, un seul salaire ne suffit pas. C’est ainsi que lui est venue, le 12 janvier 1998 la divine idée de mettre sur place cette association dénommée : le club de l’amitié.

Au départ pour marquer leur solidarité, elle a pu réunir des femmes ivoiriennes pour leur faire part de son idée. Aussitôt suggérée, aussitôt comprise et voilà que l’aventure s’amorce. Teintée d’un courage et d’une solidarité hors normes, aucune membre ne peut pas dire sur la place publique, qu’étant membre, elle n’a pas été assistée. Sur le sujet, elle a bonne presse.

La preuve, en fonction des charges liées au décès, la personne endeuillée qui réside en Europe a plus de charge que ceux restés sur place. C’est pourquoi, pour celle qui perd son père, elle a fixé le taux de cotisation à 150 euros l’équivalent de presque 100 000 frs locales, pour la mère, à 200 euros plus un complet de pagne comme l’exige la tradition de chez elle. Pour la perte d’un frère ou d’une sœur, c’est 100 euros.

Le club de l’amitié: une véritable organisation

Sans oublier qu’une association s’appuie sur les cotisations de ses membres, elles se réunissent tous les deuxièmes samedis de chaque mois, pour lever leur fonds.

Si l’association a tenu jusqu’à ce jour, c’est parce que la présidente prend à bras le corps toutes celles qui traversent des difficultés, témoigne une adhérente. Tant que les cotisations ne sont pas réunies, elle fait tout, pour que ces fonds soient rassemblés entièrement pour honorer la personne qui vit les difficultés, poursuit-elle.

Sur la place de Paris, tout le monde connait sa rigueur et son amour pour ses membres, madame Dodo ne dort pas quand, une de ses membres traverse des moments difficiles. Elle est à ses côtés, au point où, son foyer a failli prendre un coup à force de rentrer souvent tard. Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre et en accord avec les membres, elles ont décidé d’organiser, une grande soirée culturelle, qui sera parrainée par M. Dassé Francis, madame Blé Philomène épse Kpéné Séry et madame Wayoro Sahoua Vanessa, tous les trois des opérateurs économiques et présidentes d’association à Paris.

Au cours de cette soirée qui va commémorer le baptême de l’association qui a vu le jour pourtant depuis 1998, elle justifie cela par le fait que l’association n’avait pas pour vocation de fêter mais d’aider.

La soirée qui aura lieu le 14 mars 2020 à l’espace Chevreuil à Nanterre, va regrouper tous les présidents des associations ivoiriennes et des artistes de renom qui viendront pour prester.

  Nous y reviendrons à l’approche de leur soirée.

                                                                        Joël ETTIEN

                     Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.