Côte d’Ivoire: A quoi servent les ONG et observateurs pendant les élections?

Il faut mettre fin à ces observateurs étrangers qui se multiplient comme des chenilles à des occasions électorales pour venir encourager des forfaitures dans des fournaises. Quel est le véritable rôle de ces observateurs qui dépassent parfois, les votants ? Que savent-ils réellement des conditions de vie politiques des ivoiriens, pour qu’ils viennent s’inscrire en donneurs de leçons, pendant que chez eux dans leur pays respectif, il y a pire ? Pourquoi autoriser ces genres de personnages veules et complices des malheurs des africains, en période électorale ? Il faut arrêter tout ça.

Quel rôle jouent les observateurs étrangers ?

Comment est-ce possible que c’est seulement en Côte d’Ivoire, qu’ils viennent déverser leur lacune et leur complicité à favoriser la tricherie et encourager la haine de s’installer dans un pays qui maille à partir ? Les organes qui régissent ces élections, ne se voient-ils réduire leur autorité et leur crédibilité ? S’ils ne sont pas capables, de rassurer pour faire appel à des observateurs internationaux et à chaque élection, on ouvre les frontières à ceux-là pour venir prendre l’argent du contribuable ivoirien, il faut dire stop.

Pourquoi, ces observateurs internationaux ne viennent pas superviser des élections en France et même aux Etats-Unis d’Amérique qui sont aussi en période électorale ? En dépit de leur présence si sollicitée, pourquoi il y a toujours mort d’Hommes ? A quoi servent-ils pour venir authentifier cette mascarade et favoriser la chienlit ? Je ne suis pas d’accord avec ces experts d’un temps dont on ne connait aucun cursus politique.

Des ONG qui se plaisent à se transformer en superviseures d’élections. J’en ai entendu qui disent avoir déployé plus de 1100 observateurs sur le terrain et pourtant, il y a eu des morts. Sur le nombre de votants, ils ont envahi les bureaux de vote, au point où, on les confond à des votants.

Pour qui travaillent ces observateurs ?

Autant de savoir en matière électorale et puis l’Afrique souffre comme ça ? Non, ne favorisons pas ces inimitiés pour pourrir déjà, ce que le système France-Afrique a mis en place pour déglinguer, tout un peuple.

Il faut mettre fin à tout ça. Du temps jadis, on ne voyait pas tous ces vendeurs de rêve et subitement, ils pullulent dans les cités pour accentuer le malheur, des pauvres africains. Ils étaient où quand le Togo s’embrasait ? Ils étaient où quand en Guinée-Conakry, le président sortant est resté ? Pourquoi, on ne tire jamais les leçons de ce qui arrive aux africains et on favorise toujours, les semeurs de désordre ?

Si, on n’est pas capables de se faire confiance, inutile d’organiser des élections dans les pays africains, pour donner à manger à des ONG et des observateurs dans le mal et la souffrance des pauvres africains. En plus, ce sont les noirs qui se donnent à telle mascarade. C’est triste et il faut arrêter ces fauteurs de troubles.

L’Afrique n’a pas besoin de magiciens, mais d’hommes capables de l’aider à négocier avec la France pour s’affranchir réellement, alors il faut mettre fin à la supervision des ONG et des clubs de voraces d’observateurs mandatés par des mains invisibles qui tournoient l’Afrique, dans des tourbillons à en plus finir. Stop !

                                                            Joël ETTIEN

    Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.