Afrique-Paludisme: A quand le vrai vaccin ?

Ce dimanche 25 avril 2021, marque la journée consacrée au paludisme et c’est toujours l’Afrique qui paie toujours le lourd tribut, à quand un vrai vaccin pour venir à bout de ce moustique ?

En mars 2021 dernier, on annonçait au monde entier, la pandémie du nom de Corona virus et comme ça commencé à tuer les blancs, une forte mobilisation mondiale se crée et des vaccins se suivent dans la lutte de la vaincre rapidement, pendant ce temps, les moustiques tuent ignoblement l’Afrique, sans que cela fasse réfléchir à cette communauté internationale.

Le paludisme tue 10 enfants à chaque 90 secondes en Afrique et cela dure de plusieurs années. Pour trouver le vaccin pour vaincre le paludisme, aucun grand laboratoire n’a encore le temps pour mobiliser ses grands chercheurs, parce qu’il s’agit de l’Afrique.

On annonce qu’un vaccin serait en train de voir le jour, mais il serait testé à 70% de succès et voilà que la Covid-19 est venue s’attribuer la paternité de toute l’attention mondiale et les enfants africains noirs, ne sont pas près de s’en sortir vivants et aucun chef d’état africain, ne semble prendre le problème à bras le corps, pour mettre à contribution ses chercheurs pour venir à bout les piqures de ces moustiques qui luttent la vie de ces pauvres enfants africains, puisque tout doit provenir des européens.

L’Afrique a encore du chemin à parcourir seule sur ces routes mortuaires et avec ses présidents qui attendent toujours que les blancs se servent avant de penser à eux.

La journée consacrée au paludisme sert à quoi, au juste ? Juste pour pérorer ou rassurer les africains qu’un vaccin a été trouvé pour que les enfants africains noirs ne meurent plus de cette piquer de cet ennemi assassin qui les tue impunément, ces pauvres enfants ?

Aucun pays africain noir, n’est isolé par cette vraie pandémie et comme par hasard, c’est toujours dans l’espace francophone qui est touché par ce paludisme. L’institut Pasteur qui avait donné de l’espoir aux africains de lui trouver rapidement un vaccin, cet institut somnole sur ses machines.

Pendant ce temps, l’Afrique blanche se bat pour s’équiper en matériels et de médicaments, avec ses hôpitaux de dernier cri, ne sent pas trop concernée et ses populations vivent mieux.

A un moment, on a entendu parler de moustiquaires imprégnées qui combattraient ces moustiques, mais est-ce que ces moustiquaires imprégnées suivent les enfants dans la journée quand ceux-ci sortent pour aller jouer dehors ? On se joue toujours de ces pauvres africains pris en étau entre la famine et les atrocités liées à l’instabilité sociopolitique de certains de leurs pays respectifs.

Si ces africains font partie du monde pourquoi, tout ce qui les touche de mortel, n’interpelle pas les grands de ce monde ?

Tous les ans, le 25 avril est consacrée à la journée du paludisme, on espère qu’un jour, un vaccin sera trouvé pour vaincre ce vilain moustique.

                                                             Joël ETTIEN

                Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.