Burkina Faso: en laissant sortir le ministre Djibril Bassolé du pays pour aller se faire soigner, les autorités burkinabés donnent une bonne leçon de morale.

Djibril Bassolé, évacué en France

Djibril Bassolé évacué en France pour des soins

On peut tout reprocher aux burkinabés, mais il faut reconnaître leur solidarité et leur compassion. M. Djibril Bassolé, ancien ministre des affaires étrangères sous le président Blaise Compaoré qui a été condamné dans son pays, les autorités lui ont donné l’autorisation de sortir de pays, moyennant finance pour venir se faire soigner à Paris parce qu’il est atteint d’un cancer très avancé.

Pendant que dans certains pays, les prisonniers meurent et on attend que leur phase finale pour les envoyer dans les hôpitaux, le Burkina vient de donner une belle leçon de moral.

L’ancien ministre burkinabé des affaires étrangères, est arrivé à Paris tôt le matin du mercredi 29 janvier 20 pour recevoir des soins.

L’ancien ministre des affaires étrangères atteint d’un cancer

Atteint d’un cancer, le plus proche et fidèle de l’ancien président chassé du pouvoir et contraint de s’exiler en Côte d’Ivoire, M. Blaise Compaoré, M. Djibril Bassolé a été condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme dans l’affaire du putsch manqué de septembre 2015, sera admis dans un hôpital parisien pour tenter de recouvrer sa santé. Pour sortir de son pays, il a versé une caution de 30 millions de francs CFA.

Les images comparatives de son état où il était aux commandes et celle qu’il donne maintenant, la différence est affreuse. L’homme est très amaigri, ses yeux enfoncés dans le creux de ses orbites, comme un cadavre.

Etaient-elles obligées de le laisser sortir du pays, quand on sait qu’il y a des hôpitaux dans son pays ? En donnant une suite favorable pour quitter le pays et venir se faire soigner en France, les autorités burkinabés font état d’une bonne compréhension et veulent contribuer à la paix et à la stabilité. Pendant qu’ils étaient au pouvoir, s’ils avaient mis en place de grands centres de santé adéquats, peut-être qu’il n’aura pas parcouru plus de 7000 km pour venir se faire soigner en France.

M. Soro Guillaume qui avait été cité dans ces lugubres affaires de coup d’état manqué et qui réside en France, aura enfin la possibilité de lui rendre visite et éventuellement contribuer à ses frais qui seront très coûteux, puisque son état de santé nécessite des grands examens médicaux et des médicaments chers.

Nous lui souhaitons prompts rétablissements !

                                                                                         Joël ETTIEN

                          Directeur de publication : businessactuality.com   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.