Afrique-Santé: Pourquoi certains africains croient que la réussite sociale est synonyme de changement de peau?

Pourquoi certains africains croient que pour montrer leur réussite, il faut changer forcément de teint pour devenir rougeâtres ? En Europe à cause des manteaux, surtout du programme individuel des uns et des autres, on ne remarque trop ce teint changeant à volonté pour devenir des lézards.

Les africains et la dépigmentation

En Afrique, le constat est ahurissant et triste. Surtout chez certaines femmes, elles montrent leur bravoure par le changement de leur teint et du coup, ce beau teint noir qui inspirait les poètes, cette couleur d’ébène, est en voie de disparition.

Les femmes noires sont devenues rares sur le marché et comme argument, c’est quand elles changent de teint qu’elles s’attirent le regard des hommes. Nous diront-elles ici que toutes ces femmes aux couleurs lézardées sont toutes des célibataires ? Mais d’où leur vient cette idée saugrenue de vouloir se détester à ce point ? Si elles ne s’aiment pas, quel amour donneraient-elles à l’homme ?

Si déjà elles se détestent, quel amour prouveront-elles à ces hommes pour qui elles justifient leur dédain personnel ? Les femmes noires qui cherchent à devenir absolument claires, ne sont-elles pas complexées, mais de qui ? A cause de cette idée de vouloir devenir claires, les mêmes européens ont crée des industries de cosmétique et c’est seulement en direction de l’Afrique que ceux-là se font encore les sous.

Pour la plupart, elles n’ont rien à manger et le peu d’argent que ces hommes leur donnent, au lieu de faire quelque de productif pour être libres, elles mettent toutes ces économies dans l’achat de ces produits cosmétiques qui les tuent.

Une dame qui a décidé de mettre fin à ce décapage, mais les traces sont trop visibles sur sa peau, une de ses copines est morte, à la suite d’une opération chirurgicale par manque d’épiderme. Après son opération, il fallait recoudre son corps mais sa peau n’a pas pu résister à la suture et elle en est morte. Aujourd’hui, elle en a pris de la graine mais les traces sont visibles sur sa peau et elle cherche encore d’autres produits pour redevenir noire. Mon Dieu !

Qui a dit aux femmes africaines que la réussite est synonyme de changer de couleur de la peau ? Quand il fait très chaud, elles ont cette odeur puante et une sueur qui coule sur leur corps avec « le sang visible qui coule dans leurs veines ».

Pourquoi se donner autant de complexe et de peine à vouloir devenir absolument blanche alors que les femmes blanches cherchent aussi à devenir noires ? Où va ce monde ?

Pourquoi certains africains surtout en Afrique centrale et en Côte d’Ivoire, le pouvoir ne veille pas à réglementer et faire la publicité de la peau noire avec celles qui ont gardé leur teint intact, les valoriser, pour sensibiliser ?

Si le Créateur a donné ce teint noir, c’est qu’il y a bien une raison. Un bâton tombé dans l’eau ne devient jamais caïman et il faut que ces victimes sachent que la peau noire n’en lasse pas au regard. Le bois d’ébène est une rare essence qui se vend très chère.

Femmes africaines, gardez votre teint noir, embellissez-le, car chaque pied a sa chaussure.

                                                       Joël ETTIEN

                     Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.