Côte d’Ivoire: A partir de quelle étude le ministère de la construction délivre t-il les permis de construire dans la commune d’Abidjan ?

A Abidjan, on dit : « pour s’acheter un terrain pour une construction, il faut attendre la pluie » et ce dicton nous inspire à interpeler le ministère en charge de l’attribution des permis de construire. En effet, pour le spectacle triste que le passage des pluies diluviennes laisse, la question mérite bien d’être posée : est-ce que le ministère de la construction vérifie les terrains avant de délivrer les permis aux bénéficiaires ?

Les constructions à Abidjan

La construction anarchique des maisons d’habitation à Abidjan et ses banlieues, laisse croire qu’elle se fait sans étude au préalable, n’obéissant à aucune règle. Le changement climatique en pleine évolution, doit pouvoir influencer le ministère de la construction à veiller sur l’attribution des permis de construire à Abidjan.

Il n’y a quasiment plus d’espaces verts, plus de jardins de détente dans la plupart des quartiers abidjanais, et ce sont des maisons qui voient le jour sans cesse. Très souvent, en lieu et place des maisons basses, ce sont des immeubles à plusieurs étages pourtant, la solidité du sol ne convient à ce type de construction. Comme si cela ne suffisait pas, certains construisent à des endroits réservés pour des passages des eaux de ruissèlement et comme tout est bouché, alors ces eaux sortent de partout pour créer des dégâts meurtriers.

Abidjan est trop surchargé et peuplé. La ville ne supporte plus ce flux de population, c’est pourquoi, il serait temps d’envisager le transfert de la capitale à Yamoussoukro pour la décongestionner.

Le temps habituel des pluies a varié à cause du changement climatique et il faut en tenir compte pour éviter les conséquences fâcheuses. Pour éviter donc que les riverains meurent et soient inquiets à chaque fois qu’il pleut à Abidjan, il faudrait que le ministère en charge de la construction revoie sa copie dans l’attribution des permis de construire.

C’est pourquoi, à Abidjan, on conseille aux gens qui désirent s’acheter un terrain, d’attendre la période des pluies, pour voir si ce n’est pas une zone inondable. N’est-ce pas pour défier le ministère de la construction ?

                                                               Joël ETTIEN

               Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.