Côte d’Ivoire: à qui profite la désunion au front populaire ivoirien?

Front populaire ivoirien, trop c’est trop, asseyez-vous et discutez.

Le trouble ne cessera t-il pas au Front Populaire Ivoirien?

Pourquoi la rencontre tant souhaitée entre Affi N’guessan et son père Gbagbo, peut-elle encore susciter ce vacarme inutile ? Je n’avais pas voulu me pencher sur ce cas, si et seulement si, le doyen Liadé Gnazégbo, n’avait pas réagi, ce matin. Voici le texte qu’il a écrit et qui m’a poussé à cette réflexion :

« Rencontre Gbagbo/Affi: En politique rien n’est figé, encore moins statique. Houphouët disait : « la politique est la saine appréciation des réalités du moment, bonnes ou mauvaises » Je suis d’accord avec Affi et Gbagbo. Dépassons ce qui nous divise et allons vers l’union. Ouattara avance et nous reculons parce que nous sommes divisés. Il n’y a de représentativité sans l’union ou le grand rassemblement. La vie politique n’est pas linéaire, mais elle a ses méandres. Soutenons et encourageons cette voie d’unité. Affi pourrait bien conduire notre ligne pour la présidentielle, au cas où Gbagbo serait empêché » fin de citation

Tout est dit dans ce pamphlet. Le tout se résume dans cette libre pensée. Certains ivoiriens voient le feu enflammé leur maison, et ils regardent tous ailleurs. En quoi, ils rejettent cette opportunité, cette rencontre tant souhaitée ? Pourquoi certains militants utilisent les réseaux pour injurier, invectiver M. Affi N’guessan ? En l’insultant ou le traîner dans la boue, ont-ils pensé à leur leader le président Laurent Gbagbo ?

Où est passé M. Assoa Adou?

Pourquoi M. Assoa Adou frétille et n’arrive pas à dire les choses telles qu’elles ont été et prêche pour faire plaisir aux GORs ? Que M. Affi ait produit un communiqué sans les attendre, est-ce que la rencontre n’a pas eu lieu ? En quoi M. Affi serait étranger pour qu’il y ait un communiqué conjoint ? Qu’il communique ou pas, est-ce que M. Assoa Adou, n’a-t-il pas été témoin de cette rencontre ?

Pourquoi joue-t-il ce jeu pour vouloir confondre M. Affi qui, jusque-là, juridiquement détient le logo de leur parti ? M. Assoa Adou ferait-il le jeu des GORs si oui, pourquoi ?

Voilà leur parti politique, le fpi qui se donne en spectacle avec des clubs d’injures grossières sans rien proposer donnant l’impression de se limiter à leur ceinture. Pourquoi, M. Assoa Adou qui va tout le temps voir le président Gbagbo, ne lui dit pas la vérité ? N’est-il pas capable de lui présenter ce sombre tableau réel du terrain qui pourrit cette situation et instaure cette chienlit ? Si c’est le président Gbagbo qui encourage cette situation, pourquoi a-t-il reçu Affi ? Qu’il y ait un congrès unitaire ou extraordinaire, qu’aspire ce parti ?

Le président Gbagbo est-il au courant que sa vie privée est exposée sur la place publique, comme s’il était dans une vitrine dans un musée ? M. Assoa Adou, ne sait-il pas que leur spectacle nourrit une frange des GORS qui ne veut pas voir le président Gbagbo libre ?

Mais enfin, qui a tué qui ou qui a commis la cruauté au Front Populaire Ivoirien pour qu’il y ait de clans qui les fragilisent plus qu’ils ne les arrangent ?

C’est avec ces grosses postules de clans qu’ils vont vouloir aller aux élections présidentielles de 2020 ? Autant laisser le camp rhdp aller tout seul et qu’ils se gardent, d’inviter les enfants d’autrui à descendre dans les rues pour aller chercher leur victoire soi-disant volée.

S’ils ne sont pas capables de s’unir, c’est à quelles élections, vont-ils vouloir participer ? La question que je voudrais poser et que j’attends la réponse : « qui du président Gbagbo ou d’Affi N’guessan a fauté depuis la crise postélectorale, à nos jours ? Le président Gbagbo avait introduit ou co-animé son pouvoir avec les rebelles, Affi N’guessan a serré la main de Hollande et de M. Ouattara, qui des deux a commis l’irréparable ? »

Quelque soit la beauté du cadavre, il faut songer à un moment ou à un autre à son inhumation. En d’autres temps, c’est dans les grandes douleurs que des sages orientations se prennent. Le Front Populaire Ivoirien attend le président Gbagbo et s’il ne vient pas maintenant, ce parti fera quoi ?

Le FPI fera t-il le poids dans la conquête du pouvoir?

La date des élections approche et leur unité ne leur dit rien, si ne ce sont que des palabres inutiles qu’ils engagent. Qui peut gagner cette élection de 2020 dans le désordre et dans la désunion ? Pendant que le rhdp est sur le terrain pour mobiliser, c’est là que les autres se battent pour rien du tout.

Si c’est le président Gbagbo qui est à la base de ce tohubohu, de cette cacophonie, qu’il sache que depuis sa déportation, les choses ont beaucoup évolué et qu’il mette sa montre à l’heure. Si ce n’est pas lui, alors ceux qui sont à la base de ce désordre, sont-ils dans un complot de collaboration avec leurs adversaires ? Et madame Gbagbo s’en délecte sans mot dire, comme si, elle participait à cette désunion.

                                                                                       Joël ETTIEN

                    Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.