Côte d’Ivoire: Le manque de marquage au sol n’est-il pas un facteur des accidents mortels ?

Le manque de marquage sur les routes n’est-il pas un des facteurs de nombreux accidents mortels, sur les routes ivoiriennes ?

Les routes ivoiriennes de plus en plus meurtrières

On ne fait pas attention mais sur certaines routes à Abidjan, il n’y a pas de marquage. Les traits blancs qui définissent le passage organisé des véhicules sont à peine perceptibles.

Si les routes tuent, il faut bien chercher les raisons. En dehors de l’indiscipline des conducteurs, il n’y a pas de marquage au sol et les chauffeurs défilent dans tous les sens.

En cas de bouchons, on voit certains véhicules rouler sur le trottoir réservé aux piétons et sur les espaces réservés aux engins à deux roues, parce que justement, il n’y a pas de marquage sur la chaussée. On ne veut pas attribuer les causes de ces accidents mortels au seul manque de ce marquage, mais il faut y réfléchir et y remédier. Aussi, cela pourra donner des arguments aux forces de l’ordre de les sanctionner.

On annonce à coup de fanfare des appareils de sanction à partir des flashs et renvoyer les amendes plus tard. Ça ne marchera pas sur le long terme car il n’existe pas d’adressage en Côte d’Ivoire. Comment et par quelle alchimie, ils traqueront les fauteurs et comment faire parvenir, les amendes ?

Aux feux tricolores, c’est l’insubordination. L’irrespect ou la méconnaissance des règles du code de la route participe aussi aux accidents en ville. Cependant sur les autoroutes, il faut songer à marquer les bitumes.

Quand bien même qu’ils aient existé ces marquages, ils ont disparu et ce sont des choses auxquelles il faut veiller pour les renouveler de temps en temps. Aussi, le manque de panneaux de signalisation à des endroits stratégiques invitent les véhicules à des croisements mortels. Heureusement que désormais, les fautifs se verront le retrait de leur permis de conduire. Maintenant, on attend de voir dans l’application de cette loi salutaire prise par les députés.

                                          Joël ETTIEN

      Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.