Côte d’Ivoire : Bilé Amon Gabriel, spécialiste en eau, apporte un addictif suite à une parution sur les forages à Abongoua.

M. Bilé Amon Gabriel est un spécialiste en matière d’eau. Il est ressortissant du village d’Abongoua, dans le département d’Arrah. Nous avons produit un article sur les forages construits dans ce village pour alimenter et renforcer, le débit du château d’eau. Il nous apporte un point de vue.

L’expertise de Bilé Amon Gabriel au service de son village

Nous apprécions cette réaction spontanée de ces cadres qui suivent de près l’évolution du développement de leur région et partant de toute la Côte d’Ivoire. M. Bilé Amon Gabriel, nous fait partager son expérience, qui nous espérons pourrait servir et non combattue. En sa qualité de contrôleur interne, il nous édifie sur les potentialités qui peuvent concourir aux bienfaits des techniques déployées, dans le domaine de l’eau, surtout concernant les efforts des cadres de son village pour améliorer la distribution de l’eau potable, aux ménages.

Voici, le libellé de son intervention : « chers abonnés et lecteurs assidus de businessactuality.com, je voudrais en toutes fins utiles, apporter des précisions techniques concernant, l’article : « le village d’Abongoua se renforce en eau potable », publié sur votre média numérique, le lundi 28 déc. 20.

Cet article présente le renforcement de l’eau potable du village d’Abongoua. Spécifiquement, la problématique liée au manque d’eau potable est consécutive à un problème de nappe phréatique. En effet, la situation géographique du village, présente un relief accidenté si bien que, toute l’eau de pluie qui devrait pouvoir être recueillie sur un plateau, malheureusement, toute cette énergie qui devrait servir la population tout le temps coule vers la rivière Agbo, qui est située dans le bas-fond selon la situation du village. C’est pourquoi, dès que nous amorçons, la saison sèche où les pluies sont rares, les forages commencent à se vider au fur et à mesure que la saison sèche se prolonge.

Quant au château d’eau, il pourrait assez renforcer toute fois qu’il aurait assez d’eau potable produite par les forages. »

Notre constat, c’est que la situation du château d’eau du village, par rapport à la grandeur du village, doit-être revue ; pour qu’il puisse alimenter tout le village en eau potable. Quel problème qui ne peut pas trouver de solution ? C’est pourquoi, les autorités du village doivent associer les techniciens en la matière pour poser, une bonne pour toute, ce qu’il faut car, nous rappelons qu’ils sont à leur 5ème forage et la situation reste toujours pareille.

                                                           Joël ETTIEN

                     Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.