Côte d’Ivoire: A quoi rime le comité d’accueil mis en place par le PDCI RDA ?

A quoi rime et répond le comité d’accueil mis en place par le PDCI RDA pour l’accueil du président Gbagbo ? Pourquoi le PDCI RDA n’avait pas mis ce comité en place lorsque le président Gbagbo était bombardé par l’armée française dans sa résidence ? Pourquoi ce même esprit ne l’avait pas animé pour empêcher la déportation du président Gbagbo ? Et si le président Gbagbo trouvait la mort, dans ce combat ardu contre l’impérialisme, que ferait donc le PDCI RDA ? N’est-ce pas une entrave aux actions du ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion nationale, dirigé par Kouadio Konan Bertin, dit KKB ?

Pourquoi un comité d’accueil au PDCI RDA ?

Depuis hier, un comité rendu officiel par la direction du PDCI RDA pour l’accueil du président Gbagbo et de Blé Goudé et qui pose plus d’interrogations. Ce comité serait-il sincère dans sa tâche, s’il ne vient pas s’infiltrer pour avoir des informations ou le contrôler, mais pour qui ?

Pourquoi le PDCI RDA veut profiter de ce grand évènement politique pour faire ombrage aux activités du ministère de la réconciliation nationale attribué au soldat qui semblait perdu et qui a la charge de pacifier le pays et contre qui, il veut mener des actions contraires à sa mission ? Qu’on le veuille ou pas, il faut reconnaitre que ce KKB contre qui, le président Bédié veut déployer sa lourde machine pour sombrer ses efforts, KKB était au début de tout ce qui se déroule devant les yeux des ivoiriens, pourquoi cette méchanceté ?

Quel profil veut tirer le PDCI RDA du président Bédié dans ce retour tant attendu par le monde entier ? Le PDCI RDA oublie qu’il était dans le complot contre le président Gbagbo et que par ces actes ignobles, il s’est retrouvé à la Haye. Pourquoi ce comité n’avait pas été mis en place quand les lieutenants du président Gbagbo arrivaient la fois dernière pour que subitement, il forme un comité d’organisation comme si le FPI n’était pas à la mesure de cette belle page de leur lutte.

Heureusement qu’à contre cœur, le président Gbagbo se trouve encore en train de manger son totem parce qu’il veut rentrer dans son pays, sinon, ce comité d’accueil est suspect.

Si c’est contre KKB, il faut que le pouvoir prenne ses responsabilités pour mettre fin à ces dérives. Donc aujourd’hui, Gbagbo continue d’être un fond politique de résurgence ? Ce qui est sûr, l’arrivée du président Gbagbo et de Blé Goudé voulu par le président Ouattara, peu importe d’où lui viendraient les ordres, mais s’il ne voulait pas, cela n’allait pas être possible, le PDCI RDA ne peut pas venir s’attribuer cette victoire qui revient de droit au FPI et à la détermination de ses militants et de leurs supporters.

Sauf l’aveugle ne verra pas ce travail de titan et de courage que le président Gbagbo et son fils Blé Goudé ont prouvé au monde entier et comme, Dieu n’aime pas l’injustice, ils vont retrouver bientôt, leur terre natale, le PDCI RDA a fait quoi depuis lors ?

A quel moment le PDCI RDA a pris son courage à deux mains pour ne serait-ce que condamner les actes de cruautés ligués contre les cadres et militants du FPI ? Pourquoi depuis, le président Bédié n’a pas cherché à réconcilier le parti de celui qu’il adule aujourd’hui et qu’il ait laissé pourrir la situation pour venir se mettre au premier rang pour serrer dans ses bras le président Gbagbo et son fils Blé Goudé ?

Ce qui est sûr, l’arrivée du président Gbagbo va remettre tout en cause, mais en l’espèce, il faut saluer l’acceptation du président Ouattara qui a autorisé ce grand retour et que le président Bédié ne cherche pas à noyer les actions du ministre KKB.

                                                         Joël ETTIEN

                Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.