Côte d’Ivoire: Il faut délivrer les leaders politiques ivoiriens.

Faut-il une prière de délivrance aux acteurs politiques ivoiriens ? Nous pensons qu’il est temps de procéder à des bilans psychologiques et spirituels de tous les acteurs politiques ivoiriens. Même si deux d’entre eux se sont reconvertis au catholicisme (Blé Goudé et son père Gbagbo) beaucoup reste à faire pour délivrer tout le monde. La Côte d’Ivoire souffre du mal de l’hypocrisie de ses leaders politiques, qui s’éloignent de la foi et laissent le pays dans un état très exsangue.

Blé Goudé est baptisé à la Haye. Gbagbo Laurent est allé chercher son chapelet à la cathédrale du Plateau pour réciter désormais son rosaire; Konan Bédié ne dort pas sans lire sa bible et Alassane Ouattara est tous les vendredis à la mosquée. Mais est-ce qu’ils prient sincèrement et loyalement ? La vérité qui est une des doctrines de Dieu, n’est plus dans leur discours et actes, comment se fait-il que la Côte d’Ivoire n’arrive pas à s’en sortir depuis plus de 28 ans que le président Houphouët est décédé ?

Nous avons suivi les prêches des imams. Avec tout ce qu’ils disent aux musulmans, si ceux-ci les mettaient en pratique, ils deviendraient des parfaits destinataires du paradis, mais hélas, ça parle ici et ça sort là-bas comme disent les artistes chanteurs ivoiriens. Si ceux qui sont chrétiens aussi mettaient en pratique les enseignements bibliques, la Côte d’Ivoire serait un vrai havre de paix, un délice d’amour, un eldorado, là aussi, hélas.

Tout le monde ment ou a menti dans ce pays.

Pour arriver à leurs faims/fins, ils ont tous menti au peuple et ils continuent de lui mentir, surtout à l’approche des élections. Le nœud gordien, les élections et les mensonges devenus des doctrines.

Il n’y a personne qui voit la détérioration de la mise à jour du fichier électoral et personne ne dit mot, attendant la période des élections pour s’en servir pour lancer des mots de désobéissance civile. Pourtant, il y a un paradoxe dans ce pays. La Côte d’Ivoire est le premier pays producteur mondial de pasteurs, d’églises et de mosquées, et ce pays traverse cette sécheresse spirituelle.

Aucun pasteur ne peut les soumettre à la délivrance, c’est pourquoi, nous voulons émettre le vœu d’associer tous les guides religieux, à se mettre ensemble pour les obliger à assister à une grande messe de délivrance pour libérer tous les esprits et permettre à ce pays, de rentrer dans ses grâces et ses bénédictions.

Pour simplement se retrouver à trois, pour se parler, ils ont encore là des problèmes d’égo pendant que tous leurs compatriotes ont besoin de cet acte. Est-ce que sincèrement, Bédié, Ouattara et Gbagbo, aiment ce pays ?

Tant que ces trois ne seront pas exorcisés, délivrés, purifiés, rien ne pourra aller pour le mieux dans ce pays. Le sang a trop coulé sur le sol de ce pays, il faut le purifier. Il y a trop de revenants qui se promènent mécontents et qui n’attendent que la justice soit faite, mais elle est absente cette justice.

Il ne se passe jamais d’heures sans que ces ivoiriens meurent du chagrin cela ne fait pas de tilt dans les esprits et tous les vendredis, les pompes funèbres sont remplies de corps et dont leurs levées de corps, les contraignent à jouer à l’hypocrisie. Ils ne sont solidaires que pendant les moments de funérailles et de levée de corps. Il faut faire asseoir tous les leaders politiques ivoiriens pour leur conjurer, tous ces mauvais sorts, pour désobéissance à Dieu et aux Esprits. Sinon, il y aura encore plus de morts dans les futures périodes électorales à venir et le sang va couler comme le fleuve Comoé souvent en crue. Si c’est ce qu’ils souhaitent laisser à la postérité, qu’ils ne fassent pas semblant de réciter des sourates, le rosaire, la porte du paradis leur sera hermétiquement fermés.

                                                        Joël ETTIEN

             Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.