Côte d’Ivoire: Guillaume Soro et Ouattara, quel est ce problème qui n’a pas de solution pour pourrir la vie des ivoiriens?

Affaire Guillaume Soro et Ouattara : Jusqu’où ces deux entraîneront le pays ?

Jusqu’où iront Guillaume Soro et Ouattara?

Jusqu’où, Guillaume Soro et Ouattara iront pour ne pas pourrir la vie de leurs compatriotes ivoiriens? C’est quelle palabre qui n’a pas de solution?

Si ce n’est pas un gag ou un fake, il faut les inviter à regarder l’avenir en face car les ivoiriens sont fatigués de leur alliance cousue avec du fil de paille. Au début, c’était le père et le fils et au beau milieu, c’est une affaire de lutte de succession, et les ivoiriens, ne savent plus où donner de la tête. Alors si ce n’est pas un gag ou une farce, ces tournures empruntées ne sont pas de nature à rassurer.

Dans les ténèbres pour la lutte de leurs pouvoirs, qui étaient là pour que le goût lacéré du pouvoir vienne les exposer sur la place publique. Soro a reconnu être le parrain de cette grosse mafia qui sur son chemin, a massacré tout un peuple et qui continue de le subir, l’obliger à les regarder dans la crainte d’un retour à des journées sombres.

Un conflit qui n’a pas de sens à éviter…

Guillaume Soro et Ouattara, ce spectacle dénudé de tout sens, n’honore pas votre parcours pour accéder au pouvoir d’état, donc, au lieu de vous livrer comme des acteurs qui n’ont pas bien appris leur rôle sur un podium. Il ferait mieux de mettre fin à cette comédie, pour vider la salle.

Au fur et à mesure que les jours naissent, des profiteurs forment des clubs, groupes pourvus que ça les nourrissent et ils empoisonnent la vie déjà difficile des ivoiriens. Quelle palabre qui n’a pas de solution ? La grandeur d’un homme ne réside pas dans sa force de détruire, de ne point ouvrir ses oreilles pour entendre, mais sa capacité à se mettre au-dessus de tout et prendre la meilleure décision qui peut le faire humble pour surprendre le peuple.  

Dans leur cas, tous les deux se croient invisibles et braves. Soro est tellement sûr de son affaire que sa résistance donne froid dans le dos aux ivoiriens. Sa sérénité et l’ordre ou la mission confiée à ses supporters, font croire qu’il a plusieurs cordes à son arc et tout le monde sait désormais que, pour en arriver là, il a été à la tête d’une rébellion. Les ivoiriens lui concèdent encore, cet acte de destruction massive. Qui a bu, boira et les ivoiriens sont paniqués.

Quant à son père Ouattara, il tient entre ses mains, tous les pouvoirs, mêmes les plus régaliens. Il a une longueur d’avance sur le fils. Le voilà, sans doute dans l’impossibilité de le faire taire ou asseoir le fils pour le calmer, va user de toutes ses forces pour l’anéantir. Pour un seul individu, on va vider le sang de tout un peuple. Je rappelle qu’un pouvoir régalien, quand on sait l’exploiter, il devient plus virulent.

Qu’est-ce qui sortira de ce conflit entre Guillaume Soro et Ouattara?

Soro oublie que son père a toute l’armée, les renseignements généraux, la police, la gendarmerie et j’en passe et il y veille comme la prunelle de ses yeux. Tous les jours que Dieu fait, il redouble d’ardeur et de vigilance. Il ouvre ses oreilles partout dans le monde, au point qu’il n’arrive plus à contrôler les autres soldats politiques qui sont restés avec lui.

Ils commettent des actes qu’il est obligé d’assumer. Est-il informé que l’ordre a été donné de tout détruire sans compensation ? M. Ouattara sait-il ou a-t-il donné l’ordre d’aller déloger les pauvres habitants du sous-quartier de Port-Bouët jouxtant l’aéroport d’Abidjan ? Ils ont fait quoi dans la mort du petit Ani ? Ou bien, ce terrain fait-il parti du domaine cédé aux français qui, après l’avoir acquis, veulent l’entièreté de leur espace ? Si c’est le cas, pourquoi ne pas leur donner un autre terrain pour leur donner les moyens pour se reloger ?

C’est dans quel pays, le serpent passe tout son temps à se mordre la queue ? M. Ouattara sait aussi, que le peuple le vomit à cause de ces faits qui concernent la vie de ses compatriotes ?

A cause de Soro, il n’a même pas le temps de suivre le quotidien. Dites-moi, c’est quel problème qui n’a pas de solution pour que le citoyen lambda n’en dort pas à force de tordre son cou pour voir la fin de leur film ?

Soro et Ouattara mettez votre balle à terre car les poteaux ne sont pas suspendus en l’air, mais plutôt à terre. C’est la pénétration de la balle dans les filets qui enverra le peuple à applaudir, le vainqueur.                                                

                                                                                     Joël ETTIEN

             Directeur de publication : businessactuality.com   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.