Côte d’Ivoire: Il faut revoir le coût de la consommation internet et du téléphone.

La compagnie française de téléphonie, Orange, n’a-t-elle pas suffisamment essoré les ivoiriens pour leur demander de payer et toujours payer, pour la consommation internet et leur abus pour le coût de la communication qui épuise les ivoiriens ?

Coût élevé de la consommation internet et du téléphone

Depuis combien de temps que la France par le biais de sa compagnie téléphonique Orange existe en Côte d’Ivoire pour qu’elle ne veille pas revoir ses conditions de consommations qui devient une anarque, presqu’un vol et malgré tous les efforts imposés aux ivoiriens, elle ne peut revoir ses conditions multiformes.

En Côte d’Ivoire, le système d’abonnement téléphonique n’existe pas et c’est des recharges. Mais attention, malgré que dans tous les pays du monde, tout est lié, internet et la consommation du téléphone, la compagnie française continue de faire payer à ses consommateurs dont le pouvoir d’achat ne fait que se dégrader à des coûts trop lugubres. Il y a un flou dans leur système. Pour avoir internet, il faut souscrire en payant et pour avoir la consommation, il faut aussi souscrire, en payant. On paie trop de consommations pour avoir internet et pour téléphoner.

Les sociétés concurrentes qui veulent libéraliser le secteur ne peuvent pas, parce qu’elle leur fait du chantage et du coup, les ivoiriens sont pris en otage. Tantôt, la qualité n’est pas bonne chez les concurrentes, qu’il faut attendre et quand il s’agit de la maison mère, c’est de l’abus et le pouvoir ivoirien n’u peut rien, pour lui demander de faciliter cette agression.

Pour 10 000 frs, c’est énorme dans le budget de l’ivoirien, on vous dit qu’il y a internet et la consommation du coût des appels et que cela, c’est une durée de 30 jours. Par quelle alchimie, Orange fait ses décomptes pour que, en si peu de temps, vous n’ayez plus d’internet et la consommation.

Peut-on de nos jours se comporter à faire bénéficier aux consommateurs, de telles pratiques onéreuses qui vers la fin, devient une vraie arnaque, un vrai abus ? Depuis combien d’années la France est sur le dos des pauvres ivoiriens, qui n’arrivent même pas à joindre les deux à cause des abus de leur présence et dont aucun pouvoir, n’est capable de décrier ?

La France ne va pas nous dire que depuis des décennies, elle n’est pas rentrée dans ses fonds pour faire abuser ses services aux consommateurs ? C’est assez, à la fin.

Internet qui est devenu un vrai moyen de recherches d’opportunités, si pour son utilisation, il faut payer si cher, alors où se trouve le côté humain, le côté social de ces sociétés de téléphonie ? Orange a le monopole de la distribution de tout ce qui est téléphone et internet, mais c’est incroyable ce qui se passe sur le terrain en Côte d’Ivoire.

Depuis plus de 70 ans de présence et d’exploitation, la France ne peut pas trouver un modèle d’abonnement pour arrêter d’arnaquer les pauvres africains, pendant qu’en France, la concurrence a fait baisser la garde de ces privilèges aux consommateurs, pourquoi, les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets en Afrique où le pouvoir d’achat est quasi inexistant et dont on doit propulser que les ramener à la surface.

Orange, ne rend pas service contrairement à ce qu’elle fait croire aux ivoiriens, mais c’est un véritable abus qu’il faut corriger et trouver le juste milieu par la présence des experts, nombreux dans leurs locaux, pour que le monde moderne se rapproche de ces ivoiriens épuisés économiquement et dont on n’arrête pas de leur payer trop chères les consommations téléphoniques. Que doit faire le gouvernement ? S’il veut soulager véritablement ses compatriotes, c’est lui seul qui peut influencer et motiver, le coût moindre aux consommateurs. Sinon, à ce stade, c’est une anarque et un abus.  

                                                          Joël ETTIEN

                   Directeur de publication : businessactuality.com   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.