Côte d’Ivoire: La république serait-elle en danger ?

Où est la racine du mal et qui est cette racine du mal ? Cette question doit tarauder et interpeler, le président de la république ? Qui est cette poule qui mange ses propres poussins ? Les nouvelles ne sont pas bonnes et la lagune ébrié garde un silence qui donne l’impression que ça continue. Qui est cette racine du mal et de ce mal ? La république serait-elle en danger ?

Il y a 8 mois, le nord perdait un de ses chers fils, Gon Coulibaly. Les visages n’ont pas encore retrouvé leur luxure que de nouvelles larmes arrivent les souiller et pourquoi c’est toujours là-bas ? Heureusement que pour Hambak, le Covid-19 n’est pas passé par là pour s’attribuer cette bravoure funeste comme, c’est l’habitude en ce moment. On dit que c’est un cancer et ça nous bloque.

Qui est cette racine qui fait tomber le baobab en pleine sérénité ? Le temps n’a-t-il pas encore dit son dernier mot, président Ouattara ? Comment et qui est ce mal qui mange ou détruit tant ? Comment se fait-il que ce mal qui ronge, mange ses enfants ?

Pourquoi le sommet fait si peur ? Chacun partira. Le soleil se couche et la lune a préféré la nuit que d’être le témoin des temps et elle se fait rare pour réapparaitre. Même le grand et éternel soleil se couche.

Si tant est riche et prometteuse la bouche des ivoiriens, puisque quand elle se prononce sur la mort, elle agit, pourquoi ne pas faire pareil pour le bonheur ?

Qui est ce profanateur de cette racine qui tue et qui tue et qui tuera sans cesse, puisqu’elle n’est pas démasquée. Partira, partira pas, tout s’écroule et posons nous cette question pour trouver la solution qui est tapi dans l’ombre qui déracine les baobabs ?

Le monde a les yeux rivés sur la Côte d’Ivoire et la dignité est écorchée pour celui-là qui en est le dépositaire. Ça ne va pas et ça commence à jaser dans le village natal de Hambak, Séguéla, j’espère que ça ne descendra pas partout.

Qui est ce mal qui détruit, sans être inquiété ? Comme ils sont musulmans, ils diront simplement que c’est Dieu qui a donné et c’est Dieu qui a repris gloire lui soit rendue. Je m’en tiens à là !

Ainsi donc, la république serait en danger ?

                                                Joël ETTIEN

              Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.