Côte d’Ivoire: Il faut laisser le président Ouattara écouter son peuple.

L’entourage du président Ouattara ne veut pas qu’on lui parle et pourtant, il y a des anomalies sur le terrain dont il a besoin de savoir et qui ne lui sont pas remontées. Les discours du président de la république ne concordent pas, car ils sont trop techniques et codés, le peuple a du mal à le comprendre et il passe pour un faux dirigeant.

Le mur entre le président Ouattara et le peuple

Le président Ouattara n’est pas un faux président, mais son entourage ne veut pas qu’il entende la voix du peuple, du vrai peuple qui souffre et de peur de perdre leurs différents avantages, ils éloignent le président de ses compatriotes.

Quand le président Bédié devait tomber, ce n’est ni une comparaison ni une prémonition, il était éloigné du peuple, au point où, il n’entendait personne.

Ce constat avait inspiré l’artiste Soum Bill à produire une chanson dont nous allons énumérer quelques propos. il disait ceci: « maman oh oh, maman oh, tout va changer, maman oh, maman oh, en tout doit changer. C’est quel président, depuis là on te parle, tu ne comprends rien, ton peuple a faim et toi tu lui tiens des discours guerriers. Quand on va à l’hôpital, docteur te dit repose en paix, si on ne peut pas te parler, tu fais quoi là là, c’est pourquoi, on t’a fait logo logolo…au lieu de pleurer, les gens disaient c’est bien fait pour lui” . Le pire était arrivé et les ivoiriens ont dansé dans les rues pensant que leur problème était le président Bédié.

Il ne faudrait pas que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Laissez le président Ouattara entendre, écouter son peuple car c’est lui seul qui lui rendra compte. De par ces comportements rapportés, le président Ouattara tient parfois des discours trop codés. A propos de la libération des prisonniers politiques et militaires, il faut que le président soit clément et sensible. Il y a des familles qui souffrent depuis des décennies. Si on lui rapportait la réalité de ce qui se passe dans les familles, il comprendrait la souffrance des parents de ceux-là et donnerait des consignes pour leur libération. 

un vrai chef, c’est celui qui sait s’entourer d’hommes sincères et honnêtes. Ils ont fait que le président se méfie de ses compatriotes et les rapports sont distendus.

La plupart de ceux qui avaient épousé son idéologie, se retournent contre lui parce que certains de son entourage ne veulent pas qu’il entende la voix de son peuple pour apporter des remèdes à certains maux. 

Ils ont oublié que, qui aime bien châtie bien. C’est ceux qui ne veulent pas du développement qui empêchent le président d’entendre la voix de son peuple. Pourquoi toutes ces méfiances à l’endroit d’un peuple qu’on gouverne ? Pourtant, c’est le même peuple qui fait et qui défait. Loin de nous de prophétiser un mauvais sort au président Ouattara, mais il faut qu’il écoute son peuple car tout n’est pas rose. 

La santé, l’école, la formation, l’emploi, la cohésion nationale, la réconciliation, n’attirent pas ses compatriotes. 

Le président Ouattara a des qualités humaines et s’il était au fait de certaines réalités du terrain, il ferait des prouesses. Il a toujours manifesté des grands projets pour son pays, mais l’esprit ne suit pas à cause des inégalités sociales.                                               

 Joël ETTIEN

            Directeur de publication: businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.