Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo est dans les murs et on le sent.

Les changements politiques qui s’opèrent depuis qu’il est rentré de sa détention, le président Gbagbo, crée des surprises. On a fini par se rendre compte qu’il y a parfois des noms que nous portons qui ne nous procurent pas du bonheur. Gbagbo Laurent est dans les murs, on n’a pas besoin de rois mages ni de cauris, il est là.

Laurent Gbagbo passe à une phase

Quand un enfant joue avec un couteau, on ne le lui arrache pas; il s’arrache de lui-même. Le président Gbagbo n’a plus de temps à perdre et on le comprend. Certains sont attachés à leur histoire qui les détruit et sans discernement, ils finissent toujours dans l’isolement ou dans la tristesse. Le président Gbagbo vient de rompre d’avec une grande partie de lui-même (le FPI), comme un père qui se sépare de son propre enfant.

La nouvelle est tombée comme un baobab qui s’écroule et il avait le sourire. Sans aucun regret. Laurent Gbagbo met en pratique ses visions pendant sa détention carcérale. Il y a des rêves qui transforment des gens en esprit et Gbagbo Laurent l’est maintenant.

Le front républicain qu’il avait initié avec M. Ouattara en son temps, Gbagbo crée le même avec les commodités des temps modernes. Mais qui sera son challenger pour les batailles à venir ? L’homme a son idée et tisse sa toile pour préparer la route déblayée de ce dernier ou de cette dernière.

Il a pris le contenu de son FPI et abandonne l’enveloppe à Affi N’guessan, un de ceux qui a reçu cette nouvelle comme une massue sur la tête. Laurent Gbagbo est de retour et on le sent. Les cheveux grisonnants, toujours les gestes et le regard qui cherchent son angle d’attaque, il a coupé tous les cordons ombilicaux et il fait bouger le monde de la politique ivoirienne.

Tantôt on le sent fatigué, tantôt on le voit qui rajeunit comme pour dire qu’il sera de la compétition de 2025. Il en a droit à condition qu’en face, on ne touche pas à la constitution pour faire sauter l’âge et ramener tout entre 30 à 75 ans. De tous les chapeaux, Laurent Gbagbo n’est pas un novice en la matière.

Divorce entre Laurent Gbagbo et Affi N’guessan

Il a favorisé l’émergence de l’EDS et beaucoup ont été élus députés qui vont le rejoindre. Laurent Gbagbo aura même l’embarras du choix. S’il se sentait exclu du joug des critères à remplir pour être candidat à la présidentielle, il a trop de cadres qui peuvent faire l’unanimité. Mais sur qui il portera son choix ? Le suspens du coup, chacun de ceux qui le suivent doit demeurer propre comme une colombe qu’il lancera au moment venu pour le voir voler vers le ciel.

Affi N’guessan qui sait que même dans son fief du Moronou il sera combattu par les « jeunes loups émergents », son avenir politique n’est plus radieux et rassurant. Les moyens, ces jeunes de sa région en possèdent, comme N’guessan Ahondjon élu fraichement député d’Arrah. Est-ce que Affi N’guessan pourra tenir la route politique dans les années à venir ?

On murmure que le président Ouattara aurait une surprise pour lui. Laquelle ? Tout le monde retient son souffle. Mais pour ce qui se dessine devant les ivoiriens, Laurent Gbagbo est aux commandes et il « tient entre ses mains la télécommande ».

Le nouveau front républicain qui se rapprocherait d’un front patriotique pourra rassurer certains. Certains de ses lieutenants sont encore en exil, à l’instar de Ahoua Don Mélo, Blé Goudé. Même s’il n’en parle pas, ils arrivent et l’animation politique prendra toute sa splendeur non violente.

Affi N’guessan a tout perdu et il aura entre ses mains une grosse enveloppe vide, tellement légère qui finirait par lui déchoir encore et dans la solitude. Ni le Moronou, ni sa première ancienne famille politique, la confiance est partie sous d’autres cieux. Il a brûlé sa carrière et le président Gbagbo ne le calcule plus. Quelles en sont les raisons ? Peut-être que quand tout passera, chacun nous livrera sa version. Pour le moment, ils n’ont pas le temps, chacun fait son ménage.

                                                  Joël ETTIEN

              Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.