Côte d’Ivoire: Le changement de ministre à l’éducation nationale, n’est pas du goût des élèves.

Le changement à la tête du ministère de l’éducation nationale, n’enchante pas les élèves ivoiriens. Habitués dans/à la facilité, les élèves ivoiriens n’ont pas le cœur à l’ouvrage. Nous en avons rencontré qui déjà commencent à trembler.

Le changement de ministre à l’éducation nationale, que peut espérer les élèves ?

A Yopougon, on nous laisse entendre que désormais, même avec 11 de moyenne, on n’est pas sûr de passer en classe supérieure et les paresseux n’en dorment pas. Sous le mandat de l’ancienne ministre ivoirienne de l’éducation, madame Kandia Camara, l’école ivoirienne avait régressé considérablement. Les élèves victimes de ce désagrément, croient que la médiocrité était synonyme de talent et de génie.

Le gouvernement Patrick 1er, doit amorcer cette montée dans l’honneur et dans la dignité. On ne peut pas faire d’un pays émergent sans mettre l’accent sur la formation, l’éducation et la santé, mais pendant plus d’une dizaine d’années, sur tous ces aspects, le pouvoir regardait ailleurs. Aujourd’hui, les vraies réalités les rattrapent et c’est maintenant que la Côte d’Ivoire va à nouveau s’inscrire, dans la vérité et s’éloigner des mensonges et des complaisances qui retardent le développement.

Pendant qu’en Chine, on forme plus de milliers d’ingénieurs par an, en Côte d’Ivoire, ce sont des pasteurs qui pullulent et entretemps, on assiste à la progression de la perversité, à la débauche, au recul pendant que les nations avancent. Il faut regarder la vérité en face et l’affronter et l’aborder. Le goût de l’effort a foutu le camp dans les écoles.   

Madame Kandia Camara a été parachutée ailleurs mais là-bas aussi, dans le cœur de la haute diplomatie. L’école ivoirienne est plus en ruine que le cerveau de la jeunesse ivoirienne est formaté à tout sauf, à la pensée du devoir national et de la productivité réelle pour stimuler la conscience qui est le socle du développement. Quel abîme !

La nouvelle équipe ministérielle doit mettre l’accent sur l’éveil, la stimulation, l’encouragement des esprits. On ne peut pas mettre toutes les matières au même niveau. Comment, en mathématique par exemple, on rabaisse le coefficient à 1, au même titre que les autres matières ? La dictée qui permet à l’élève d’apprendre la maitrise de la grammaire, la langue française puisse disparaitre. Comment on peut infantiliser l’école ivoirienne pour que les ivoiriens soient vus comme les derniers de toute l’Afrique francophone ?

Voilà qu’on annonce des changements, ces minables élèves à cause de la mauvaise foi de ses anciens dirigeants, eux-mêmes en retard sur l’évolution des temps modernes, ont mis la honte sur le pays et ses ressortissants, tremblent.

Comment on peut encourager que des élèves se décident à prendre leurs congés pour lesquels, quand on les leur refuse, cela devienne, une révolution ? Il faut que les élèves craignent la rigueur, l’effort, la conscience car c’est sur eux que l’avenir du pays, compte et à cette allure, où allait donc cette école ?

Comment avec autant d’argent, les amphithéâtres deviennent des dortoirs, vides de matériels et que là-bas aussi, les professeurs obligent les étudiantes à se décollecter pour figurer parmi les meilleures ? Madame Kandia Camara a formé qui au juste et pour quel but ?

Peut-on dire que la récréation est terminée que désormais, en classe, on ne rigole plus et que tout le monde doit se mettre au travail ? Il faut reconsidérer la fonction de l’enseignant ivoirien, pour que demain, des vrais cadres soient formés pour intégrer le développement qu’aucun pays au monde ne peut se développer sans la participation de sa jeunesse, bien formée et bien éduquée. Il faut pour ce faire initier des prix d’excellence aux meilleurs élèves et enseignants devant la nation, pour encourager la jeunesse ivoirienne devenue trop paresseuse et inconsciente de ce qui l’attend pour devenir des mendiants et des éternels assistés.

                                    Joël ETTIEN

      Directeur de publication : businessacuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.