Côte d’Ivoire: Où est la justice pour accompagner le processus de la réconciliation mis en place par le gouvernement?

Si le gouvernement s’est décidé à décrisper l’atmosphère trop délétère qui prévaut en Côte d’Ivoire, la responsabilité de la justice, est grande et capitale qui doit se montrer aussi dans les démarches. La justice ivoirienne a failli donner l’impression qu’elle serait à la solde du pouvoir, si tel n’est pas le cas, qu’elle fasse pattes blanches désormais, parce que les ivoiriens sont fatigués de ces jojos qui les éloignent de la paix et du vivre ensemble.

Que fait la justice ivoirienne ?

Avant et pendant les élections présidentielles d’octobre 2020, l’opposition avait lancé trop de mots d’ordre qui ont entrainé des morts, surtout à Daoukro où il y a une tête coupée a servi de ballon et jusqu’à présent, la justice n’a pas joué le rôle d’impartialité, pour procéder à des interpellations ou du moins montrer ces victimes pour rassurer les parents et les ivoiriens.

On ne peut pas parler de paix sans justice, donc logiquement, c’est le premier maillon qui devrait indiquer cette marche vers la paix par des sanctions préventives, sanctions exemplaires qui peuvent rassurer. Qui sont ceux qui ont commis les actes de violence et de tuerie à M’batto, Toumodi et Bonoua, Divo et qui sont les commanditaires ? Tous les jours, les crimes qui se perpétuent sur le territoire national, que fait la justice ? Elle sait comment procéder puisque les forces de l’ordre suivent tout au quotidien et il y a aussi des enquêteurs qui, doivent avoir fini leurs travaux.

Pour plus de transparence et d’apaisement, il faut que la justice accompagne le travail de la réconciliation qui est en train de s’opérer, pour lequel, un ministère vient d’être mis sur pied.

Comment, des Dozos, des microbes et autres formations malsaines puissent sévir sans aucune punition ? L’image du pays est largement suivie dans le monde entier et la diaspora ivoirienne est regardante sur ces faits, il faut que la justice fasse un travail pour ramener la paix totale. Certains auteurs de ces crimes sont connus, la justice ferait mieux de tenir des points de presse sur ces arrestations pour que le peuple se rassure.

Le rôle de la justice dans un pays, est tellement primordial que, quand des malfrats se rendent compte de la lenteur de celle-ci, ils en profitent pour semer la chienlit, se disant que le pays est sans loi, alors si véritablement ce travail de fourmis est en train d’être fait, il ne faudrait pas qu’il soit dans le silence des prières des ivoiriens.

Des élections locales approchent, si rien n’est fait pour marquer les esprits d’autres atrocités peuvent ressurgir, alors c’est l’occasion pour que la justice ivoirienne fasse preuve d’impartialité pour rassurer toute la population qu’elle existe pour tout le monde et non pour un seul clan.

                                                                Joël ETTIEN

                       Directeur de publication : businessactuality.com     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.