Côte d’Ivoire: Peut-on avoir peur pour ces élections législatives à venir ?

Elections législatives, faut-il craindre le pire ? Rien n’a encore commencé et voilà qu’on assiste déjà, à des règlements de compte, à des intimidations et à la violence.

A l’approche des élections législatives

Le mercredi 10 février 21, un fait s’est déroulé à Séguéla, au nord dans la ville natale du Premier Ministre Hamed Bakayoko où le fédéral du FPI, tendance GOR, M. Charles Boua, instituteur de son état, a été roué de coups et vers la fin ses ravisseurs l’ont tailladé avant de le laisser pour mort, avec plusieurs coups de machette, nous rapporte certains journaux en ligne.

Il se trouve en ce moment en soins intensifs au CHU de Treichville. Ce fait tragique ne peut pas passer inaperçu et voilà une des carences de l’opposition ivoirienne. Un des leurs est victime d’une agression liée à son engagement politique et l’opposition se tait, comme si elle disait, il n’y a rien à voir, circuler. Est-ce le ton qui est donné pour annoncer que ces élections seront encore violentes ?

Si elle ne peut pas faire campagne au nord, que fait elle pour alerter et décrier ces injustices ? Le PDCI RDA qui a vu ses racines poussées à Korhogo, n’a pas aligné de candidats au nord et le prétexte qu’il donne, n’a rien de courageux, car selon les informations qui nous parviennent, il aurait peur d’exposer la vie de ses militants, pendant ce temps, le RHDP a envahi toute l’étendue du territoire ivoirien.

On ne peut pas vouloir organiser des élections sans prendre des mesures sécuritaires et l’opposition reste silencieuse. Comme disent les ivoiriens de vrais caricaturistes, c’est une opposition pousser démarrer. Tant qu’on ne la pousse pas, elle ne démarre pas.

Le ton est donné et les ivoiriens doivent-ils ‘attendre encore à des atrocités pendant ces élections législatives encore ?

                                                   Joël ETTIEN

            Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.