Côte d’Ivoire: Et si des terroristes et djihadistes avaient infiltré la masse populaire pour l’accueil du président Gbagbo.

Et si dans l’enthousiasme populaire pour l’accueil du président Gbagbo en Côte d’Ivoire étaient truffés des terroristes et djihadistes ? Comme le pouvoir ivoirien communique peut ou mal sur certains sujets importants liés à la stabilité et à la sécurité du pays, l’effet populaire ne peut-il pas attirer le regard de ces terroristes et djihadistes qui ont infiltré toute la Côte d’Ivoire, pour faire des grabuges ?

Attention à la présence djihadiste en Côte d’Ivoire

Depuis un certain moment, la sécurité de la Côte d’Ivoire est sur des braises à cause des attaques répétées des terroristes et autres djihadistes, et ce sont des militaires et les forces de l’ordre qui en périssent. Comme ils se nourrissent des effets populaires, n’ont-ils pas infiltré la population qui va se masser sur le tout le long du convoi présidentiel Gbagbo ?

Sans dédouaner l’état ou le gouvernement ivoirien, la prudence est de mise et il faut faire très attention. Dans cette euphorie, on ne sait jamais. La sécurité ivoirienne est préoccupante, c’est pourquoi pour ne pas montrer au monde entier qu’on est contre l’enthousiasme qui entoure l’arrivée du président Gbagbo, relayée par les médias français, ces infiltrés fassent des explosions de bombe et des attaques pour donner la paternité de l’ingérence au pouvoir.

L’effervescence, la joie de l’effet Gbagbo montent et les forces de l’ordre sont obligées de gazer ces milliers d’ivoiriens qui convergent vers l’aéroport pour accueillir leur idole, celui qui est devenu un esprit.

Malheureusement, la communication du pouvoir se limite à des communiqués du gouvernement et chacun va de son droit. Il suffisait depuis longtemps d’attirer ou inviter les ivoiriens à l’effet que la sécurité du pays est délétère et de faire attention à la masse populaire qui irait accueillir le président Gbagbo et comme ça, chacun allait être instruit pour redoubler tous de vigilance.

L’arrivée du président Gbagbo en Côte d’Ivoire

Voilà, que même sa montée dans l’avion est filmée, retransmise en direct et tout cela converge à multiplier le suspens autour de cet esprit qu’est devenu Laurent Gbagbo. Devenu interplanétaire, Laurent Gbagbo devient victime de son propre succès et de sa propre célébrité. En même temps, pour qui connaît l’homme, il n’a pas changé, il est toujours légaliste, républicain et patriote, jamais il ne tomberait dans l’euphorie pour susciter des révoltes.

Il a été chef de l’état de ce pays. Il en connaît les rouages. Pour sa propre sécurité, le gouvernement ne devrait pas se limiter à des commentaires liés à des prises de décision au conseil des ministres et laisser les ivoiriens, se donner à cœur joie dans l’insouciance, pour laisser la porte ouverte à des terroristes pour venir gâcher la fête.

A Kafolo et pourquoi pas dans Abidjan, les terroristes et djihadistes sèment la peur et la terreur. Qui souhaite le pire à ce niveau de surveillance interpellative ?

                                                              Joël ETTIEN

          Directeur de publication : businessactuality.com   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.