Côte d’Ivoire: Quel intérêt, le président Konan Bédié aura en se rendant à l’investiture du président Ouattara?

Quel intérêt le président Konan Bédié aurait, en allant à l’investiture du nouveau président Ouattara ? Depuis quelques jours, on lit çà et là, des articles à interrogation sur la présence du président Konan Bédié ou son absence à l’investiture du président Ouattara. Qu’il y aille ou pas, cette investiture aura bel et bien lieu, mais que peut lui rapporter, sa présence ? Et n’est-ce pas un signe pour décrisper l’atmosphère trop tendue qui attend le président Ouattara, dans l’exercice de son mandat ?

Le président Konan Bédié sera t-il à l’investiture de Ouattara

D’abord, il faut qu’il ait le courage de reconnaître publiquement que toutes ses stratégies pour contraindre M. Ouattara ont échoué, à commencer par ses différents mots d’ordre et en plus son comité national de transition, et ce qu’il lui reste, c’est la reconnaissance officielle de la victoire de M. Ouattara.

S’ils se sont retrouvés juste après la victoire du candidat Ouattara à l’hôtel du golfe à Cocody, sur invitation du candidat victorieux qui voulait le voir en sa qualité de président du PDCI RDA, c’est que le président de la république, ne se reconnaît pas dans son CNT et le président Bédié y est allé. C’est une autre forme de reconnaissance de la victoire de ce dernier.

Aujourd’hui, le président Konan Bédié est en position de faiblesse, vaincu et à travers toutes ses stratégies, il a fait augmenter le nombre de prisonniers politiques, il supplie le président Ouattara, de les libérer, qu’est-ce qui prouve que sa présence, ne pourrait pas influencer ses négociations ?

La dernière victoire à ces élections qui ont entrainé des morts, des décapités, des blessés sans jamais de compassion et de solidarité de la part du président Bédié, le président Ouattara sait très bien ce qu’il l’attend. En ce moment, beaucoup de familles pleurent à cause de lui, même s’il fait semblant de ne rien entendre, son sommeil n’est pas de tout repos, à moins qu’il soit insensible, ce que je ne pense pas.

Comme on ne prend pas du vinaigre pour attraper les mouches, le président Konan Bédié ferait mieux de se rendre à cette investiture, pour qu’il lance un signal fort aux alliés du président Ouattara, de le dissuader à mettre beaucoup d’eau dans son vin afin de libérer les prisonniers politiques.

Si depuis leur rencontre à l’hôtel du golfe, les deux s’appellent régulièrement, ce n’est pas pour être présent à cette investiture, qui pourra lui causer des ennuis. Il se croit le seul à bord de cette opposition, bloquée qui n’a plus de visibilité rassurante, autant y aller.

En politique, la honte n’existe pas, surtout en Côte d’Ivoire où l’opposition encourage le pouvoir à tuer pour se maintenir au pouvoir.

Les alliés du président Ouattara peuvent l’encourager à libérer les prisonniers si et seulement si, la France voit le président Konan Bédié aux côtés de son jeune frère qu’il a retrouvé après quelques moments de silence.

Dans tous les cas, le président Bédié fait tout, tout seul sans les autres, en plus, il reste qui sur le terrain politique ? En politique ce sont les rapports qui dominent et ces rapports de force, c’est le président Ouattara qui les détient.

Ainsi, le 14 décembre 20, le pouvoir va organiser l’investiture de son président et tout le monde sait que les deux héritiers s’appellent régulièrement. Qu’est-ce qui prouve qu’ils ne sont pas entendus pour la formation du prochain gouvernement ?

                                            Joël ETTIEN

       Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.