Côte d’Ivoire: Le président Ouattara met fin aux débats sur l’arrivée du président Gbagbo.

Accueil du président Gbagbo, le président Ouattara met fin aux débats et tous les ivoiriens se doivent de conjuguer désormais tout dans l’espoir et éviter les provocations. Le président Ouattara vient de prendre sa décision. Il met à la disposition du président Gbagbo, le pavillon d’honneur, en d’autres termes, le salon présidentiel.

Le président Ouattara met fin aux débats

La jarre vient d’exploser. Autant dans son camp que chez les autres, les esprits n’arrêtaient pas de se chauffer sur les conditions et circonstances de cet accueil. Comme un furoncle trop enflé, le président Ouattara vient de le percer.

Il faut que les ivoiriens apprennent à cultiver cet amour dont son absence fatigue tout le monde. Est-ce qu’on avait besoin de créer autant de bruits inquiétants autour de cette arrivée, qu’il fallait que le président Ouattara intervienne pour fin à ces débats puérils.

Le président Gbagbo arrive et des grandes surprises sont encore dans l’antichambre du président Ouattara d’après ce que l’entourage murmure, mais ce n’est rien d’autres que se servir de cette arrivée pour activer la réconciliation et la paix.

Les ivoiriens seront en rang pour fêter le retour de cette paix qui était leur première religion et qu’ils l’attendent avec empressement. Toutefois, il faut que le président Ouattara fasse taire ces gens se réclamant d’une association de victimes, ne voulant pas le voir regagner son domicile. Cela fait un peu de trop de désordre et il faut mettre fin à cette cacophonie, car la douleur c’est dans tous les camps.

Abidjan est en ébullition. Hier lundi 14 juin, un adepte du président Gbagbo a fait porter un haut-parleur très puissant sur sa moto dans les rues de la commune du Plateau avec les portraits, paradant avec la musique à fond très strident et certains ont commencé à danser, bloquant les voitures. Un avant-goût de ce que les partisans du président Gbagbo lui réservent.

Le jeudi 17 juin 21, toute la Côte d’Ivoire sera bloquée. Il atterrira à 15h45. Il descendra de l’avion de la compagnie Bruxelles air-line. Il sera accueilli au bas de l’avion avec les dignitaires et escorté au pavillon d’honneur. Les médias seront tapis dans ce salon pour arracher les premiers mots au symbole. Les accréditations sont devenues une denrée rare et pour l’obtenir, il faut encore des acrobaties.

Il faut que les esprits se calment pour voir revenir les moments de paix et de réconciliation. Le vivre-ensemble soit à nouveau le leitmotiv de ce peuple charmant.

Le président Ouattara vient de mettre fin aux débats, maintenant place à l’amour.

                                                       Joël ETTIEN

                  Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.