Côte d’Ivoire: « que les intellectuels ivoiriens arrêtent ce débat sur le tribalisme politique » Par David Kouadio

Il faudrait que les intellectuels ivoiriens arrêtent ce débat sur le tribalisme politique dans notre pays. Parce que ce sont ces mêmes intellectuels qui sont à la base des dissensions tribales, ethniques et politiques dans notre pays.

L’auteur de votre article parle de micro-états tracés au crayon; c’est un fait mais il doit savoir que même la France qui a fait le tracé de ces micro-états est elle-même un conglomérat de différents peuples: les Francs dans la région Parisienne, les Flamands du côté de Strasbourg, les Bretons à l’ouest et les peuplades d’origine arabe au Sud du côté de Marseille, Aix-en-Provence, Salon -de-Provence et autre. Mais tous ces peuples ont réussi à se fondre dans un seul creuset pour devenir FRANÇAIS. 

Pourquoi ne pouvons- nous pas œuvrer à notre unité dans l’union sincère, dans nos cœurs et dans nos esprits pour devenir une nation: la NATION IVOIRIENNE comme tous les autres peuples de la terre et arrêter de ressasser des théories utopiques dans un monde qui se globalise pour s’assurer avant tout une domination économique.

Quand est-ce que les Ivoiriens comprendront que c’est leur retranchement tribal qui a favorisé l’avènement de Dramane Ouattara en Côte d’Ivoire…

Je préfère m’arrêter là. Tu peux publier ce texte pour que beaucoup d’ivoiriens comprennent que la Côte d’Ivoire doit sortir de tous ces débats ethnologiques pour avancer. Merci,

David Kouadio,

USA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.