Côte d’Ivoire: qu’en est-il pour Blé Goudé après avoir parlé des passeports du président Gbagbo, ?

Le retour du président Gbagbo en terre ivoirienne, n’était qu’un de ses vœux, mais est-ce qu’il peut rentrer aussi facilement ? Dans tout ça, Blé Goudé a-t-il reçu son passeport ou il serait encours d’établissement ? Ce qui touche directement au président Gbagbo, ne le touche pas aussi dans le cadre de ce procès ?

Probable retour du président Gbagbo, que dire de celui de Blé Goudé ?

Après la remise de ses deux passeports, tous les ivoiriens ont acclamé comme le retour d’un messie. Le concerné lui-même avait émis le souhait, de rentrer chez lui, dans ce mois de décembre. Sans faire des analyses, tout le monde s’est jeté dans la danse et petit à petit, la clameur s’éloigne du champ de la joie.

Pour ce qu’on sait, pour tous ceux qui suivent cette affaire, le président Gbagbo et son ministre Blé Goudé, dont l’entourage de celui-ci, ne le cite jamais dans leurs démarches diplomatique et consulaires, madame Bensouda, continue de les tenir en lest. Elle a demandé ce qu’on appelle, interjeté un appel après leur acquittement et tant que la date de cet appel, n’a pas eu lieu, les deux seront toujours dans l’obligation de rester où ils sont.

C’est pourquoi, le président Gbagbo a fait ce vœu dans l’espérance de motiver cette dame à lever le pied sur sa liberté ou sur celle de son fils. Si leur retour devrait participer au retour de la paix, en Côte d’Ivoire, le régime apparemment n’y est pas contre, puisqu’il a joué sa part, en allant remettre en mains propres, ses documents de voyage.

Le président Gbagbo ne rentrera pas de sitôt si madame Bensouda et la CPI n’ont donné la date de leur dernière audience pour définir leur acquittement définitif. Maintenant, ce dernier volet par contre ne dépend pas du gouvernement ivoirien.

Le cas de Blé Goudé

Mais, nous voulons profiter pour demander au conseil du président Gbagbo, qu’en est-il du passeport de M. Charles Blé Goudé ? A supposer que leur date de retour soit connue et qu’il leur fallait leurs titres de voyage, est-ce que Blé Goudé pourra monter dans le même avion que le président Gbagbo ? Même s’il n’a pas eu besoin d’un passeport pour se rendre à la Haye, mais leur retour, n’obéira pas aux mêmes principes.

La remise des deux passeports du président Gbagbo a fait l’objet de joie immense, mais du côté de Charles Blé Goudé, c’est quasiment le silence total et inquiétant. Modestement, le concerné a produit un communiqué pour saluer l’humilité du président Gbagbo, mais n’a pas mentionné que des démarches seraient en cours pour l’obtention de son passeport.

Alors si le pouvoir ivoirien a fait ce geste en faveur du président Gbagbo, nous osons espérer qu’il en fera de même pour Charles Blé Goudé. Les conditions peut-être de sa détention, ne favorisent peut-être pas, de se rendre à l’ambassade de la Côte d’Ivoire en Hollande pour faire les mêmes démarches. Blé serait limité dans ses déplacements.

Ils sont devenus une paire de colas, on ne peut pas les dissocier pour satisfaire, un et laisser l’autre, le sacrifice ne sera pas accepté. C’est pourquoi, modestement, nous soulignons ces lignes pour en savoir davantage, car s’il se trouve en Hollande, ce n’est pas parce qu’il a été au pouvoir, mais c’est parce qu’il a soutenu son mentor et par fidélité, il paie ce prix.

Alors, nous osons espérer que ce n’est qu’une étape et pour lui, suivra.

                                                     Joël ETTIEN

                  Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.