Côte d’Ivoire: Quel est le but de la rencontre entre les présidents Gbagbo et Bédié ?

Trois semaines après son retour en Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, rencontre ce samedi 10 juillet Henri Konan Bédié, dans sa résidence de Daoukro. Bien plus qu’une simple rencontre entre frère, cette visite, pourrait poser les bases d’une alliance consolidée entre Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) et le PDCI, en vue des prochaines élections locales, en 2023, et de la présidentielle de 2025.

Rencontre entre les présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié

« Cette visite au Président Henri Konan Bédié est la toute première visite politique du Président Laurent Gbagbo, depuis son retour en Côte d’Ivoire, le Jeudi 17 juin 2021 », précise le communiqué.

Les deux leaders de l’opposition ivoirienne et anciens présidents de la République entendent donner un nouvel élan au processus de réconciliation nationale, alors que leurs partis respectifs se sont combattus pendant la crise de 2010-2011. Pour M. Assoa, cette visite intervient aussi après l’accord cadre de collaboration signé, entre les partis de ces deux personnalités, le 30 avril 2020 portant sur un projet commun de réconciliation nationale.

Rappelons que le 29 Juillet 2019, le président Henri Konan Bédié, accompagné de son épouse, avait rendu visite au président Laurent Gbagbo, à Bruxelles, en Belgique où il était en liberté conditionnelle. Cette fois, c’est en terre ivoirienne, dans la région natale d’Henri Konan Bédié, que les deux hommes, autrefois adversaires, vont se rencontrer dans le but de faire avancer le processus de réconciliation nationale. Une visite de deux jours, à Daoukro d’abord, où Laurent Gbagbo sera reçu par son hôte lors d’une cérémonie traditionnelle d’« échanges de nouvelles », donnée en l’honneur de l’ancien détenu de La Haye.

Selon l’analyste Sylvain N’Guessan, cette visite pourrait-être perçue comme « une manière pour l’opposition de marcher en rang uni et de peser un peu plus pour avoir un mot à dire sur la gouvernance d’Alassane Ouattara« .

Pourront-ils faire marche commune quand bien que ces deux grands partis ivoiriens sont idéologiquement opposés ?

Pour les fidèles de Laurent Gbagbo, cette rencontre sera l’occasion de « retrouvailles fraternelles entre les deux leaders » et une nouvelle étape du « projet commun de réconciliation nationale » entre EDS et le PDCI. 

King 3A.N

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.