Côte d’Ivoire: Et si le retour du président Laurent Gbagbo marquait le début de la réconciliation nationale ?

En liberté conditionnelle à Bruxelles depuis son acquittement par la Cour Pénale Internationale, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo avait reçu deux passeports lui donnant droit de voyager partout sans obstacles, et son désir exprimé à lui, c’est de regagner sa terre natale. Et si son retour favorisait la réconciliation nationale ?

Le retour du président Laurent Gbagbo pour la paix ?

Après son acquittement le 15 janvier 2019, plusieurs ivoiriens, africains et amis de la Côte d’Ivoire avaient poussé un grand soupire de soulagement, car pour eux le pire venait d’être éviter. Pourquoi ce soupire ? En effet, plusieurs acteurs de la vie civile et/ou politique y compris certains opposants de l’ancien chef de l’état ne voient une vraie réconciliation de la Côte d’Ivoire sans la présence de monsieur Laurent Gbagbo. Le pas à franchir dans le processus de réconciliation tant souhaitée serait en grande partie liée au retour de l’ancien président.

Après avoir annoncé son retour en Côte d’Ivoire avant la fin de cette année 2020, les choses semblent se préciser pour son arrivée au pays. Déjà, un pagne à son effigie est fin disponible pour son accueil. Le vent de son retour semble procurer la joie à plus d’uns.

Toutefois, ce que le peuple attend de l’ancien président Gbagbo Laurent, sera qu’il revête son manteau d’apôtre de la paix comme il l’a toujours été. Il va lui falloir apaiser les cœurs et les esprits de plusieurs, désamorcer les rancœurs et mettre son envergure au service du maintien de la paix.

La Côte d’Ivoire est sur le point de tourner une nouvelle page de son histoire.

King 3A.N

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.